Une édition réussie

Ils étaient plus de 700 à prendre le départ du Grand Tour du lac Mégantic le 3 juin dernier.

Un autre grand succès pour cette activité qui en était à sa 27 ième édition. Le président du comité organisateur, M André Laflamme, s’est montré très heureux du résultat: « Les deux tiers des cyclistes nous venaient de diverses régions du Québec, surtout du corridor Estrie-Montérégie-Montréal-Laurentides. Ils nous ont donné beaucoup de commentaires très positifs ayant choisi de venir chez nous au lieu de participer au Tour de l’Île à Montréal. L’accueil, les paysages, la dynamique du Tour et la sécurité qui l’entoure de même, faut pas l’oublier, que nos lunchs, ont très souvent été mentionnés. » Le Grand Tour accueillait d’ailleurs, cette année, une athlète de Trois-Rivières, Jessica Delisle, qui sera du Triathlon Extrême Canada. Et il ne faut pas oublier un habitué de la région du Bas-St-Laurent, M Raymond Lizotte, qui, à 82 ans, pouvait faire la barbe à certains.

En regard des à-côtés du Grand Tour, un total de 11 vélos ont été attribués dont 7 tirés parmi les divers niveaux de la CSHC. Le concours de dessins des élèves du primaire a été un grand succès avec quelques 480 dessins qui ont été exposés au CSM et au Carrefour Lac Mégantic.

Les profits réalisés par Le Grand Tour du lac Mégantic sont réinvestis dans l’aménagement de pistes cyclables. Depuis de début, quelques 100 000$ ont été investis et M Laflamme caresse un projet bien précis: « Nous sommes prêts à investir dans les 30 000$ dans le réseau cyclable. Pour notre clientèle touristique, un gros plus serait l’asphaltage de la portion de piste entre la rue Cartier et le Complexe Baie-des-Sables. Le gravier, c’est bien, mais surtout pour les vélos de montagne ou hybrides. De plus en plus de cyclistes achètent des vélos haut de gamme avec des pneus relativement minces. Ce lien entre la guérite du camping et le centre-ville serait certainement très fréquenté. »

Maintenant un rendez-vous incontournable, Le Grand Tour du lac Mégantic sera de retour l’an prochain et avec l’aide de Dame Nature, comme cette année, on compte bien attirer l’objectif qu’on est toujours près d’atteindre de 800 participants.