Une clinique et un match!

On relève une super semaine pour les joueurs de football de la Polyvalente Montignac. Tout d’abord, une clinique a été offerte à tous les joueurs de tous niveaux et les cadets ont joué une partie le samedi.

Le mercredi 28 octobre, tous les joueurs de football des Béliers, benjamins, cadets et juvéniles, étaient conviés à une clinique de perfectionnement pour cette saison plus que spéciale! En effet, le responsable du programme de football à Montignac, Yannick Thibault, avait invité de bons amis à lui, des entraîneurs d’expérience, pour partager leur passion du football et les aider dans leur développement. Parmi ces entraîneurs, il y avait Kevin Mackey et Étienne Morin, tous les deux au Cégep de Thetford. Puis deux entraîneurs du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke se sont joint à eux, soit Alain Lapointe et Marc Véronneau. Finalement, M Gaétan Létourneau du Cégep Beauce-Appalaches de Saint-Georges était aussi présent. Les entraîneurs des Béliers ont également participé à cette clinique. Ça se voulait une dernière pratique pour les benjamins et les juvéniles. “Nous souhaitions leur offrir un petit quelque chose de spécial pour clore cette saison bizarre.”  a confié Coach Thibault.

Donc, les cadets de l’entraîneur-chef Yannick Thibault ont affronté les Harfangs du Triolet de Sherbrooke, samedi sur le terrain de la Polyvalente Montignac. Au premier quart, ce sont les Harfangs qui ont ouvert la marque avec un touché, alors qu’il ne restait que 4 minutes. Au deuxième quart, comme les Béliers étaient à la ligne d’une verge, Thomas Bernier a égalisé le score avec un touché. Quelques minutes plus tard, Thomas Bernier a récidivé avec un autre touché. Les Béliers ont pris l’avance par six points. Puis à 1:57 de la fin de la demie, un joueur des Harfangs a égalisé la marque avec un touché. Ils ont ensuite réussi le converti, menant le pointage 13 à 12 en faveur de l’équipe de Sherbrooke.

Au troisième quart, le Bélier Antoine Thibault a réalisé une belle interception. C’est à ce moment que les Béliers ont effectué de belles poussées offensives. Puis, Louis-Pierre Bergeron a couru 25 verges dans la zone payante pour donner l’avance aux Béliers 18-13. Avec 2:12 à faire au troisième quart, l’équipe du Triolet a compté un touché pour, à leur tour, prendre les devants 19-18. Au dernier quart, avec 7:24 à jouer, les Harfangs ont marqué un autre touché pour augmenter leur avance. Puis avec seulement 3:50 à faire, les Sherbrookois ont réussi un autre touché sur une passe et course. De plus, ils ont réussi le converti. Marque finale : 32 à 18 en faveur des Harfangs du Triolet.

L’entraîneur Yannick Thibault était très fier de l’effort déployé par les joueurs: « Chaque unité, attaque, défense et unités spéciales, a connu de bons et de mauvais moments dans la partie. »  Coach Thibault a ajouté qu’alors que la partie était très serrée, un revirement en milieu de terrain a semblé ralentir ses Béliers et les erreurs se sont multipliées: « C’est difficile de gagner une partie quand on fait plus d’erreurs que l’autre équipe. »  L’entraîneur en chef voulait également mentionner qu’il s’agissait de leur première partie depuis 3 semaines et que le synchronisme n’était pas toujours au rendez-vous. « Même si ça fait 7 semaines qu’on s’entraîne, c’était comme une partie de début de saison. On a tendance à l’oublier. Somme toute, c’était un match serré et très agréable à coacher! » de conclure Coach Thibault.

Il ne reste qu’une partie de football cette saison. Les Barons du Séminaire de Sherbrooke s’amènent à Montignac le samedi 7 novembre, alors qu’ils affronteront les cadets. Le match se déroulera au terrain de la Polyvalente Montignac dès 12h. ( Source et photo: Anne-Julie Hallée )