Une autre tuile…

En Saskatchewan, les wagons-citernes qui ont explosé étaient des TC-117.

Est-ce que cela vous dit quelque chose? Ce sont les wagons sensés remplacer les DOT-111, ils sont supposées être plus sécuritaires. À ce que je vois, ce n’est pas le cas. Est-ce qu’il s’agissait de DOT-111 revus et corrigés ou de wagons neufs? Le BST nous le dira. Mais, nonobstant le danger que présente cette nouvelle génération de citernes, des spécialistes nous offre aussi un autre propos.

Entre autre, un spécialiste a pointé du doigt le fait que les convois sont de plus en plus longs et de plus en plus lourds. Les voies ferrées actuelles, à bien des endroits, ne peuvent pas supporter indéfiniment ces chargements et arrive ce qui s’est passé en Saskatchewan. À regarder ce qui s’est passé là-bas, peut-on raisonnablement affirmer que la future voie de contournement qu’on nous passe dans la gorge sera vraiment sécuritaire? Cette voie, peut-être de Nantes à Frontenac pourrait supporter ces charges mais qu’en est-il du reste du trajet de Farnham à Nantes. Donc, comme l’affirment plusieurs observateurs, on ne se demandera aussi souvent quand que où?

Ce déraillement avec ses conséquences est inquiétant à plusieurs points de vue. Notre ministre des Transports a beau s’égosiller à nous dire que la sécurité ferroviaire est sa première préoccupation, on voit bien qu’il se fait rire en pleine face par les ferroviaires. M le ministre dépense un quart de million en sensibilisation alors qu’on devrait plutôt mettre l’argent sur les voies ferrées.

Trouvez l’erreur!