Un vrai champion : Kevin Bilodeau.

Il crie à la désinformation… il est le premier à en faire.

Je suis tombé, cette fin de semaine, sur une vidéo d’un certain Kevin Bilodeau de St-Georges. Vous savez, quand on veut convaincre les gens de notre point de vue, on passe par un argumentaire solide. Mais, les antimasques ne prennent pas ce chemin et, à l’exemple, Kevin Bilodeau.

Il ouvre sa vidéo avec des insultes bien senties comme les « TVA de marde, les journalistes qui sont vendus au gouvernement » (je paraphrase un peu) et il poursuit en disant qu’il était écrit dans le Journal de Québec qu’il avait été hospitalisé aux soins intensifs pendant une journée à St-Georsges. Hey! Il vous réfute en sacrant cette affirmation. Le problème, c’est, comme Lucie Laurier le demande tout le temps, que j’ai fait mes recherches. J’ai lu l’article en question. Au début, il y a une phrase où on peut lire « … qu’une personne s’est présentée à l’urgence de l’hôpital de St-Georges pour subir un test de dépistage » au retour de Montréal. Il ne sait même pas lire. Jamais on le nomme et on parle encore moins de soins intensifs. Le reste de l’article est consacré aux propriétaires d’autobus qui ont décliné de prendre ce contrat de transport. Ce connard nous gueule par la tête que tout est faux, que les journalistes et la planète au complet sont contre nous et… il n’est même pas capable de lire une phrase et de l’interpréter. Pas fort le type. Il ferait mieux de prendre son trou.

Mais, ce n’est pas tout. Quand vous êtes à court d’arguments intelligents, vous tombez dans la fabulation pure et simple. En voici deux exemples.

J’ai vu quelqu’un comparer le passeport vaccination aux tatouages que les nazis imposaient aux Juif. Cette comparaison, en plus d’être boiteuse, ne tient pas la route et elle est dégueulasse. Le passeport vaccination, vous pourrez le demander ou pas et il sera sur votre téléphone cellulaire. Une version papier pourrait être disponible pour ceux qui le désireraient, j’imagine. Absolument rien à voir avec les victimes de l’Holocauste. Et ces gens-là viennent nous dire que les journalistes ne comprennent rien et tournent la tête devant un complot mondial dirigé par des démocrates et vedettes de cinéma sadomasochistes cannibales vampires et pédophiles qui profitent d’enfants dans le sous-sol d’une pizzeria de Washington. Je suis vacciné. Et je vais demander le passeport vaccination. Je connais des gens d’affaires qui vont l’exiger dans leur commerce. Ils ne sont absolument pas intéressés à ce que leurs clients attrapent la COVID à cause d’un covidiot. Vous ne voulez pas le passeport qui, selon vous, restreint votre chère LIBARTÉ? Subissez-en les conséquences.

J’ai aussi lu que l’armée américaine est présente à Montréal depuis février dernier et que, sous les ordres du général Flynn, ils s’apprêtent à faire des arrestations. Mais, c’est complètement con! Flynn est un général déchu et, en plus, ce que vous annoncez est plutôt du ressort de la CIA. Après, vous allez dire que les journalistes font de la fausse information? Lisez-vous que diable!

Finalement, quand on parle de recourir à l’insulte comme argument, je me suis fait traiter de journaliste de campagne négatif devant tout parce que j’ai fortement mis en doute ( pour ne pas dire autre chose ) l’existence de la « Fédération des Lumières Intergalactiques », ou quelque chose du genre, qui tiendrait présentement des réunions pour décider de la façon de sauver notre planète de tous ces pédophiles vampires. Comme connerie, on peut difficilement faire mieux. Et, ces petits esprits croient pouvoir me convaincre de leur croyance en m’insultant. Pas fort!

Mais, au bout de tout cela, il ne vaut même pas la peine d’essayer de leur faire changer d’idée. Ils ont le cerveau lavé d’aplomb par leurs gurus qui profitent d’eux. Ce n’est pas moi et la grande majorité de la population qui avons le cerveau lavé par les médias de masse, c’est plutôt vous qui l’avez complètement lavé par des médias de droite (pour la grande majorité) qui croient encore que les élections de 2020 aux USA ont été arrangées malgré plus de 60 causes rejetées par des juges et les appels d’officiels républicains au fait que tout avait été fait dans l’ordre des choses.

Il serait peut-être temps que la majorité silencieuse se fasse voir. Ces covidiots, regardez-les de travers. Refusez qu’ils entrent chez vous. Refusez de les servir dans vos commerces. N’hésitez pas à les traiter d’illuminés, à moins qu’ils puissent vous prouver, avec des preuves concrètes, que c’est vous qui êtes dans le champ… Il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée.