« Un parc, un lac », je suis contre l’emplacement choisi…

Et voici pourquoi!

Ceci n’est pas du chiâlage, comme certains pourraient le penser. Voici quelques raisons valables pour lesquelles ce projet ne doit pas s’installer au centre-ville.

Tout d’abord, un centre-ville, c’est une série de bâtiments avec du commerce ou services au rez-de-chaussée et des appartements aux étages. Vous en avez d’ailleurs un exemple flagrant déjà construit. Ce sont aussi des blocs-appartements comme ceux qui forment l’Oasis sur le lac. Généralement, quand des gens s’installent dans un centre-ville, comme ce sera bientôt le cas pour le Concerto et les deux blocs en construction, le commerce de proximité suit. Quant aux autres catégories de commerces qui pourraient s’installer, faudra vivre avec ce qui est existant et diversifier l’offre.

Deuxième raison: faire une machine à touristes au milieu d’habitations. C’est presque de l’hérésie. Où est le respect pour ces gens qui vivent au centre-ville? Je ne sais pas pour vous, mais il me semble que ce type de projet n’a pas sa place au milieu d’habitations.

Troisième raison: on nous dit que ce projet rendra la ville « attirante ». Attirante pour les touristes, peut-être, mais, de qui notre ville et notre région ont réellement besoin? D’espaces d’habitation pour les gens qui vont venir s’installer et travailler à Lac-Mégantic. Je n’en reviens pas de constater qu’on écarte du revers de la main un espace habitable, avec une certaine densité qui deviendrait, à coup sûr, le vrai micro-réseau sur lequel Hydro-Québec se penche présentement.

Quatrième raison: des projets de ce genre existent ailleurs et ne sont pas installés au cœur d’un secteur habitable. N’y aurait-il pas un espace au Complexe Baie-des-Sables ou même la Base Plein-Air qui pourrait faire l’affaire? Ainsi, on pourrait organiser tout ce qu’on veut sans déranger toute une population.

Cinquième raison et la plus importante: la seule chose qui nous reste, suite à la tragédie, est le parc. C’est le seul endroit qui nous donne une référence quant à ce qu’était notre centre-ville auparavant. C’est vrai que jamais, au grand jamais, on pourra retrouver notre centre-ville d’antan mais une chose est certaine, la grande majorité de la population ne veut pas que vous touchiez au parc. Est-ce que c’est clair?

Le Carré Bleu publie, ces jours-ci, des articles sur ce projet qui me laissent très songeur. La mairesse dit qu’elle n’est pas au courant du projet et pourtant, pour un  projet dit embryonnaire, on passe des résolutions quant aux personnes habilitées à négocier et signer. Je me pose beaucoup de questions.

Donc, au final, ne touchez pas au parc. C’est notre dernière référence de ce que notre centre-ville était et on veut le garder dans l’état où il est. Qu’on y organise des évènements de temps en temps, je n’ai rien contre, comme tout le monde. Mais le dénaturer avec un tel projet, c’est NON! À vous citoyens de vous faire entendre, maintenant.