Services Canada vs Agence du revenu du Canada

Le député de Mégantic-L’Érable et ministre du cabinet fantôme responsable du Conseil du Trésor, Luc Berthold, déplore que des citoyens soient privés d’aide gouvernementale parce que deux ministères sont incapables de corriger une lacune dans leur système.

Le député presse la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, et la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’oeuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough, à colmater une importante faille dans le système des prestations fédérales d’urgence en lien avec la COVID-19.

Dans une lettre envoyée aux deux ministres, M Berthold explique que des citoyens et citoyennes ayant touché des prestations au cours des 12 derniers mois auprès de Service Canada se voient automatiquement refuser les prestations de l’Agence du revenu du Canada.

« Si quelqu’un demande la Prestation canadienne de la relance économique, l’Agence du revenu du Canada refusera automatiquement la demande si elle voit qu’un dossier est ouvert auprès de Service Canada. Cette situation touche tous ceux et celles qui ont reçu une prestation quelconque auprès de Service Canada au cours des 12 derniers mois. Il faut savoir qu’un dossier demeure ouvert très longtemps chez Service Canada, et ce, même si les gens ne touchent plus de prestations », a expliqué le député.

Il estime que cette situation et ce dédale administratif ont des conséquences directes pour des gens qui ont désespérément besoin d’aide. Il est donc urgent d’agir. « Mon bureau reçoit quotidiennement des appels de détresse de citoyens qui vivent, depuis des semaines, un stress financier important. Pourquoi ces prestations leur sont-elles refusées de manière arbitraire? Elles ne sont éligibles à aucune prestation d’assurance-emploi, mais comme elles ont fait une demande au cours de la dernière année, elles n’ont pas droit aux prestations de l’ARC. Ces dernières se font refuser cette aide alors qu’elles doivent rester à la maison pour s’occuper de jeunes enfants, car les écoles ont été ou sont fermées. », a-t-il écrit à la ministre, rappelant que la PCREPA et les autres prestations de la relance économique ont pour objectif d’aider à combler les lacunes en ce qui concerne l’admissibilité des Canadiens au soutien du revenu.

« Il est très frustrant de voir que ce gouvernement est incapable d’agir rapidement lorsqu’il constate une aberration dans ses programmes ou dans le système visant à les mettre en application. Je demande aux ministres de rectifier de manière urgence cette situation », a conclu M Berthold. ( Source: Hélène Pomerleau )