Retour de St-Zénon

Si la situation de la Covid le permet, le Festival présentera son premier concert de la saison 2021 samedi le 15 mai, avec la prestation de Geneviève Jodoin, compositrice, interprète et musicienne de grand talent, qui a été, entre autres, choriste à Belle & Bum pendant plusieurs années et la gagnante de La Voix 2019. Ingrid St-Pierre devait offrir un concert samedi 19 juin mais elle a dû annuler et le Festival recevra, en remplacement, Vincent Vallières dimanche le 20 juin qui présentera en solo son nouveau spectacle Toute beauté n’est pas perdue.  Artiste rassembleur, vivant et authentique, Vincent puisera dans son imposant répertoire des 20 ans de carrière et nous fera découvrir de nouvelles pièces de son album paru en février dernier.

Les détenteurs de billets du spectacle d’Ingrid St-Pierre pourront, s’ils le désirent, les présenter à la porte de l’église afin d’assister au concert de Vincent Vallières dimanche le 20 juin. Pour un remboursement du concert annulé d’Ingrid St-Pierre, postez rapidement billets et coordonnées à Festival St-Zénon-de-Piopolis, 180 chemin du Lac, Piopolis, G0Y 1H0 et un chèque vous sera acheminé.

Si le couvre-feu à 21h30 est toujours en vigueur, les spectacles de Geneviève Jodoin et Vincent Vallières seront présentés à 18h45 et 19h respectivement. Visitez le site www.festivalpiopolis.com pour vérifier l’heure exacte du spectacle.

En raison de la distanciation physique de 2 mètres à respecter entre les bulles familiales, le nombre de sièges est limité. Ne tardez pas pour faire l’achat des billets en ligne sur le site du Festival, ils sont très limités. Les forfaits et billets achetés en 2020 seront acceptés à la porte de l’église.

Les consignes sanitaires de la Santé Publique seront rigoureusement appliquées incluant le port du masque de procédure obligatoire tout au long du spectacle. Prenez note que le couvre-visage en tissus n’est pas accepté.

La seule façon pour vous procurer des billets, est donc via le site du festival, www.festivalpiopolis.com ne tardez pas, la distanciation nous oblige à restreindre les places. ( Source: Doris Dion )