Reporté

Le Défi de la Gosford, présenté par Desjardins et la municipalité de Saint-Augustin-de-Woburn est une course d’attelage de chiens de niveau provincial, sanctionnée par le Club d’attelage de chiens du Québec. Cette course qui était prévue ce week-end, à savoir les 9 et 10 février, doit être reportée au week-end du 23 et 24 février.

Les organisateurs sont dans l’obligation de reporter la course à cause de la mauvaise qualité de neige. La météo annoncée juste avant le week-end ne permet pas de préparer une piste sécuritaire pour les coureurs.

Heureusement, une plage horaire demeure libre dans le calendrier provincial des courses d’attelage de chiens. Ainsi, l’événement est simplement reporté. Vous aurez donc la chance de profiter tout de même de la course qui, rappelons-le, tente une nouvelle expérience cette année. Les catégories présentes seront différentes de celles des années antérieures, amenant un vent de renouveau sur la programmation des courses. En effet, en plus de la catégorie skijëoring (fondeur tiré par un ou deux chiens) sont prévues au programme deux classes de traineau tiré par des équipes de chiens. Il y aura donc la classe à six chiens pour un parcours de 13,2 kilomètres et la classe illimitée pour un parcours de 22,1 kilomètres. La classe illimitée est toute nouvelle pour le Défi de la Gosford cette année. Elle consiste à mettre sur un même traineau le nombre de chiens que le musher désire, en ayant toutefois un minimum de 8 chiens. Les spectateurs pourront ainsi voir évoluer des équipes susceptibles de contenir parfois jusqu’à 16 chiens sur un même traîneau. « La maitrise d’un aussi important nombre de chiens requiert une très grande adresse de la part des mushers et devient des plus impressionnants pour les spectateurs présents », affirme Bernard Saucier, président fondateur de l’événement.

Comme l’événement lance l’invitation aux familles à venir jouer dehors, plusieurs aménagements sont prévus pour le plus grand plaisir des enfants et de leurs parents. Vous trouverez sur place des jeux gonflables, une belle glissade, un feu de camp pour se chauffer le bout des doigts, des randonnées guidées en raquettes par les passionnés de l’organisme Sentiers frontaliers et le fameux BBQ hivernal sous la tente chauffée. ( Source et photo: Marie-Claude Lacombe )