Rapport sur le bâti

La MRC du Granit et la Société de développement économique du Granit (SDEG) ont présenté le rapport final de l’étude de caractérisation du patrimoine bâti et culturel des 20 municipalités de son territoire.

Cette étude visait principalement une bonification du produit touristique de la Route des Sommets (RDS), en se basant sur le potentiel patrimonial des municipalités constituantes de la MRC du Granit. La firme de consultants en patrimoine et architecture, Patri-Arch, qui a réalisé le mandat à partir de documents et d’informations fournis par la MRC du Granit, dont un préinventaire réalisé à l’interne, et des visites sur le terrain, a caractérisé l’ensemble du territoire en créant un répertoire de près de 2 200 bâtiments d’intérêt. Chacun des bâtiments a d’abord été sommairement évalué:

– 9 possèdent une valeur patrimoniale exceptionnelle;

– 143 possèdent une valeur patrimoniale supérieure;

– 541 possèdent une bonne valeur patrimoniale;

– 1271 possèdent une valeur patrimoniale moyenne;

– 216 possèdent une valeur patrimoniale faible.

«La culture en général, et le patrimoine en particulier, sont des sujets extrêmement importants pour nous. Les bâtisseurs de notre territoire ont travaillé durs pour construire des bâtiments que nous avons le devoir de mettre en lumière et de conserver ne serait-ce que par respect pour eux. Ce faisant, ce sont nos citoyens et nos visiteurs qui pourront découvrir toute la richesse de notre patrimoine bâti et culturel et leur permettre d’apprécier davantage notre belle région,» a affirmé la préfet de la MRC du Granit, Mme Marielle Fecteau, Les principaux courants architecturaux présents dans la MRC sont également présentés dans le rapport de caractérisation. De plus, un portrait de chacune des 20 municipalités a également été dressé. Un diagnostic général fait ensuite ressortir quelques constats, notamment que le patrimoine bâti de la MRC du Granit est très diversifié. Le patrimoine résidentiel domine largement, mais on retrouve aussi du patrimoine religieux, institutionnel, industriel, agricole et de villégiature.

Des recommandations générales, et par municipalité, qui découlent de cette caractérisation, ciblent des interventions à petite, moyenne ou grande échelle dont l’objectif est de favoriser la préservation, la conservation et la mise en valeur des aspects identitaires sur le territoire de la MRC du Granit.

À cet effet, grâce à l’entente de développement culturel conclue entre le ministère de la Culture et des Communications et la MRC du Granit, la mise en place d’un nouveau programme incitatif, doté d’une enveloppe de 15 000$ sur 3 ans, visant la conservation et à la mise en valeur du patrimoine bâti local, s’adressant aux municipalités et aux organismes à but non lucratif pour soutenir leurs efforts, est maintenant accessible.

Le rapport de caractérisation du patrimoine bâti et culturel ainsi que les détails concernant le nouveau programme sont disponibles sur le site internet de la MRC du Granit au www.mrcgranit.qc.ca/fr/culture  ( Source: Véronique Lachance )