Plus misogyne que ça, tu meurs…

Donald Trump s’en prend à des journalistes!

Et des deux, il y a une dame qu’il a traitée très cavalièrement dans l’un de ses tweets. Juste à faire le tour des nouvelles, et vous allez voir.

Le pire, dans tout cela, c’est qu’il se trouve encore des gens assez idiots ou ayant peur de Trump, pour défendre l’indéfendable. N’importe qui d’autre que lui aurait lancé une telle cochonnerie sur Tweeter, on l’aurait banni tout de suite. Une autre preuve que Trump n’est pas fait pour être président.

Lors de la conférence de presse, l’assistante de Shawn Speicer a défendu le président en disant que lorsqu’on l’attaque, il répond « le feu par le feu ». Je suis d’accord avec un analyste qui disait que lorsqu’elle répondait aux questions des journalistes, elle répondait à une seule personne… Trump!

Au cas où la chose n’aurait pas frôlé votre esprit, l’Allemagne et la France n’ont présentement pas d’ambassadeur américain sur place. Il y a des centaines de postes de cadres qui ne sont pas encore comblés. Et Trump, à son habitude, met la faute sur les Démocrates. La vraie raison est qu’il demande aux gens de tout faire pour lui. Un gouvernement, pour Trump, c’est une entreprise. Si tu ne fais pas comme je te dis, c’est la porte. Et il l’a prouvé à quelques reprises. Alors, ça vous tente de lécher ses bottes? Les candidats de qualité ne se bousculent pas aux portes.

Il est très inquiétant de voir ce bouffon à la tête de l’une des grandes puissances. Pendant qu’il tweet des conneries, son agenda politique est bloqué.

Pour vous prouver à quel point il est nul en politique. S’il veut passer sa loi sur la santé, il ne peut pas se permettre de perdre plus de deux sénateurs républicains mécontents de la dernière mouture. Il vient de se mettre à dos au moins trois sénatrices. Imbécile heureux!