Nouveau programme

Après avoir reçu l’autorisation du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour offrir le programme d’études techniques en Soins préhospitaliers d’urgence, le Cégep Beauce-Appalaches et le Cégep de Sherbrooke joignent leur expertise pour élaborer cette formation spécialisée qui répond à un important besoin de main-d’œuvre dans les régions de l’Estrie et de Chaudières-Appalaches.

Le programme, d’une durée de trois ans et menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC), permettra de former des étudiantes et des étudiants aptes à exercer la profession de technicienne ambulancière et de technicien ambulancier. En tant que personnel paramédical, ces personnes seront appelées à intervenir auprès de gens de tous âges et de toutes conditions ayant recours aux services préhospitaliers d’urgence dans le but de réduire leurs risques de mortalité.

Le programme sera d’abord donné au campus de Lac-Mégantic du Cégep Beauce-Appalaches durant les trois premières sessions et se transportera ensuite au Cégep de Sherbrooke pour les trois dernières sessions. Cette formule novatrice de partenariat contribuera à ouvrir les portes de l’enseignement supérieur à beaucoup de personnes en rendant accessible géographiquement et financièrement une nouvelle formation collégiale destinée à desservir un territoire élargi.

La formation comportera également des stages qui pourront se réaliser sur les territoires des deux régions administratives. Environ une quarantaine d’étudiantes et d’étudiants sont attendus pour entamer cette formation que les deux établissements comptent offrir dès l’automne 2021. 

Selon l’Information sur le marché du travail, les perspectives d’emploi pour la profession d’ambulancier et d’ambulancière sont considérées comme excellentes dans la région de Chaudière-Appalaches et bonnes dans la région de l’Estrie. De plus, le vieillissement de la population et l’accroissement des maladies dégénératives qui y sont liées auront pour effet d’augmenter la demande de transport ambulancier.

Pour M Pierre Leblanc, directeur général du Cégep Beauce-Appalaches, cette formation est plus que bienvenue: « Je suis fier que ce programme voie le jour, car il répond à une forte demande de main-d’œuvre exprimée dans les deux régions administratives. En effet, aucune offre de formation de niveau collégial pour la profession d’ambulancier et d’ambulancière n’est actuellement offerte dans les régions de Chaudière-Appalaches et de l’Estrie. Chaque année, environ une quarantaine de jeunes quittent la région pour entreprendre des études en Soins préhospitaliers d’urgence dans un collège d’une autre région. Ce programme d’études permettra donc aux étudiantes et aux étudiants de se former dans leur région et d’y travailler ».

De son côté, Mme Marie-France Bélanger, directrice générale du Cégep de Sherbrooke, mentionnait que la formation comporte plusieurs avantages: « Ce programme offre d’excellentes perspectives d’emploi pour nos deux régions. De plus, la formation sera axée sur l’expérience pratique et sur le développement des compétences dans un contexte réel sur le terrain, que ce soit en milieu rural ou urbain. Quel privilège pour les étudiantes et les étudiants de pouvoir profiter de ce remarquable partenariat pour suivre une formation de grande qualité et à l’avenir prometteur! ».

M Éric Gagné, directeur des études au Cégep de Sherbrooke, a souligné que l’établissement pourra mettre à profit la solide expertise qu’il a développée au cours des dernières années: « Le programme en Soins préhospitaliers d’urgence s’ajoute à notre offre de formations dans le domaine de la santé, tant à la formation continue qu’à l’enseignement régulier. On n’a qu’à penser aux programmes Soins infirmiers et Techniques d’inhalothérapie. Les soins d’urgence sont aussi abordés dans le cadre du programme Techniques policières. Tout ce bagage d’expérience et de connaissances sera mis à la disposition des étudiants et des étudiantes. Sans oublier le Centre de recherche et de formation par simulation (CEREFS) qui leur permettra de vivre des situations d’apprentissage authentiques, calquées sur la réalité ».

Enfin, Mme Lison Chabot, directrice des études au Cégep Beauce-Appalaches, ajoutait que les prévisions de l’effectif scolaire du ministère de l’Éducation permettent d’anticiper une hausse de la population étudiante du 5ième secondaire pour les commissions scolaires des deux régions de l’Estrie et de Beauce-Appalaches: « Cela devrait amener des cohortes d’étudiantes et d’étudiants pour les années à venir et faire en sorte que ce programme soit pérenne. »

« L’ajout de ce programme d’études au Centre d’études collégiales de Lac-Mégantic est certainement un atout pour notre municipalité et favorisera l’accès à un programme avec de bons débouchés pour desservir notre région », a renchéri la maire de Lac-Mégantic, Mme Julie Morin.

Ce projet a reçu de nombreux appuis de différents acteurs des régions de Chaudière-Appalaches et de l’Estrie. La Table estrienne de concertation formation-emploi (TECFE) et la Table Éducation Chaudière-Appalaches (TECA), entre autres, appuient le Cégep Beauce-Appalaches et le Cégep de Sherbrooke dans leur volonté d’offrir le programme en Soins préhospitaliers d’urgence.

Plus d’informations seront mises en ligne au cours des prochains mois, suivant l’élaboration du programme et de sa grille de cours. Les personnes intéressées à s’y inscrire sont invitées à rester à l’affût de la section Programmes d’études des sites web du Cégep Beauce-Appalaches (www.cegepba.qc.ca) et du Cégep de Sherbrooke (www.cegepsherbrooke.qc.ca) pour en savoir plus et s’inscrire. ( Source: Cégep Beauce-Appalaches)