Mettons que ça ne va pas bien!

Au cours de la dernière fin de semaine, c’était le début des séries éliminatoires pour le Turmel Junior « A » de Lac-Mégantic. La troupe méganticoise a connu une fin de semaine difficile, encaissant deux revers consécutifs de 4 à 3 à domicile et de 4 à 2 sur la route pour se retrouver en déficit 0-2 dans cette série 3 de 5 face au Métal Labonté de Haute-Beauce. Voyons donc quelques détails de ces deux premières rencontres de la série.
Le Turmel disputait le premier match de cette série à domicile, ayant terminé devant la formation de Haute-Beauce. Il pouvait compter sur l’appui de ses partisans pour cette rencontre. La troupe locale a fait plaisir à ses partisans à 1:21 quand Charles Campagna a inscrit rapidement son équipe à la marque sur des aides d’Olivier Beaudoin et de Charles Bussières. La première période ne s’est pas terminée avant de voir les visiteurs créer l’égalité grâce à un avantage numérique alors que Raphaël Lachance y allait d’un but sans aide. C’était ainsi l’égalité de 1 à 1 au terme de la première période. Le point tournant de la période est, sans aucun doute, le double avantage numérique accordé au Turmel qui n’a absolument rien généré. La troupe méganticoise aurait pu, dès ce moment, porter un dur coup à son adversaire mais, malheureusement, ce ne fut pas le cas. Lac-Mégantic a été la seule équipe à s’inscrire à la feuille de pointage en deuxième période grâce à Ulrick Turcotte sur une passe d’Anthonin Picard. Les locaux se retrouvaient avec une légère avance au terme de la période médiane et tout semblait aller relativement bien malgré tout.
Finalement, en troisième période, les visiteurs sont revenus à la charge en inscrivant deux buts sans réplique pour faire tourner le match par la marque de 3 à 2 en leur faveur suite à un doublé de Thomas Bolduc. Démontrant du caractère, les locaux ont créé à nouveau l’égalité à 12:50, en avantage numérique, grâce au but de Pierre-Olivier Lacroix sur des aides d’Ulrick Turcotte et de Tristan Lecours. On se dirigeait vers une période de prolongation et, suite à un revirement alors que le Turmel attaquait, Jérémy Roy est parvenu à capter une rondelle libre et s’échapper pour inscrire le but qui faisait la différence dans la rencontre.
Le Turmel s’inclinait ainsi dans le premier match de la série. Le Turmel n’a donc pas disputé un si mauvais match mais deux points ressortent clairement, à savoir que l’équipe a manqué nettement d’opportunisme avec toutes les chances qu’elle a eu de faire mal à l’adversaire et, une fois de plus et au risque de se répéter, le travail en unité spéciale a fait défaut autant en avantage numérique qu’en désavantage numérique.
Un deuxième match en deux soirs mais avec sensiblement le même résultat et avec les mêmes éléments qui ont joué contre le Turmel. Les méganticois ont connu un bien mauvais départ voyant Haute-Beauce inscrire les trois premiers buts de la soirée. Le Turmel est parvenu à créer quelques séquences intéressantes à l’offensive en troisième période qui ont conduit aux buts de Nicolas Couture et d’Anthonin Picard. Avec une marque de 3 à 2, la troupe méganticoise a redoublé d’effort mais elle aura vu Zackary Tardif inscrire un quatrième but pour Haute-Beauce, ce sera le coup fatal, en route vers une deuxième défaite en autant de sorties. Une fois de plus, le travail du Turmel en unités spéciales aura été difficile tout au long de la soirée et il aura vu ses adversaires se servir de l’avantage numérique à trois reprises pour se sauver avec une deuxième victoire d’affilée.
À la lumière du résultat de ces deux rencontres, le Turmel s’est drôlement compliqué la tâche. Vendredi soir prochain, aucune marge de manoeuvre n’est possible, plus le droit à l’erreur et le Turmel devra définitivement sortir le couteau entre les dents pour ce troisième match tout en ayant bien soin de garder à l’esprit qu’il se devra d’être discipliné pour ne pas ouvrir la porte à son adversaire. De plus, il devra trouver une solution à deux problèmes qui ont également surgi en saison régulière, à savoir, être convaincant dès le début de la rencontre et profiter de ses chances en avantage numérique. Deux problèmes qui, à ce jour, causent encore des maux de tête et qui n’ont visiblement pas été résolus. Bref, il sera intéressant de voir comment le Turmel pourra se débrouiller avec toute cette pression du match sans lendemain.
L’action reprend ce vendredi 28 février pour le troisième match de cette série. La rencontre est prévue pour 20h30 au CSM de Lac-Mégantic. La troupe méganticoise aura besoin du support de ses partisans si elle veut continuer sa route en séries d’après-saison puisqu’elle accuse un retard de 0-2 dans cette série 3 de 5. Une défaite et ce sera les vacances forcées. Avec une victoire, la série pourrait se poursuivre le lendemain, 29 février à La Guadeloupe à 20h. N’ayant plus droit à l’erreur, si elle parvenait à surmonter ces deux défis, la troupe méganticoise reviendrait à domicile dimanche après-midi, à 13h, pour y disputer le match ultime de la série. Le scénario est simple… victoire et la série se poursuit ou sinon, ce sera la fin de la saison. ( Source: Serge Lacroix )