Menacer des élus?

L’UMQ vient de lancer le programme « La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie ».

La présidente de l’organisme, mairesse de Ste-Julie, Mme Suzanne Roy, a déclaré par communiqué: « De plus en plus, nous observons une multiplication de déclarations agressives et de gestes d’intimidation à l’égard des élu(e)s municipaux, particulièrement sur les réseaux sociaux. Cela nuit au climat politique dans de nombreuses municipalités. Ce phénomène a pris de l’ampleur en 2020 en lien avec la crise sanitaire. La présence d’opinions divergentes est essentielle pour une société démocratique saine. Cependant, on veut, par cette initiative, rappeler que le partage d’idées et la diversité des points de vue doivent s’exprimer dans le respect, la tolérance et la civilité. »

Si je vous résume ces propos en termes plus communs: « Les connards sans génie qui n’ont comme argument que de faire les imbéciles et dire n’importe quoi, on vous attend au tournant. » C’est justement ce que plusieurs de ces individus ignorent… des menaces sur Facebook ou une autre plateforme, c’est aussi criminel qu’une lettre de menaces par la poste.

Un cas qui m’a sidéré est celui de la mairesse de Longueuil qui a reçu des menaces de mort parce qu’elle voulait euthanasier un ravage de chevreuils. Des menaces de mort! Quelle espèce de cave peut lancer des menaces de mort sur un tel sujet? Une plainte a été logée et une enquête a rapidement été mise sur pied.

C’est aberrant le nombre de personnes qui ignorent totalement que lorsqu’ils ou elles font des menaces sur un média social, c’est public et facilement retraçable. Et, ces montées de lait que vous enregistrez sur votre téléphone pour ensuite les déposer sur You Tube, c’est comme laisser des papiers incriminants dans une poubelle sur un trottoir… On peut s’en servir contre vous parce que c’est public. De plus, les connards, si vous n’avez comme argument pour convaincre les élus d’aller dans le sens de vos désirs que de faire des menaces, vous nous faites croire que votre QI n’est pas tellement élevé.

Ce que l’UMQ demande aux municipalités est de passer une résolution constituant une déclaration d’engagement pour qu’ils s’engagent au mieux-être de leur population quotidiennement. On entend ainsi favoriser l’engagement politique et non pas le décourager.

Des gens de valeur n’osent pas se lancer en politique justement à cause d’une minorité de connards qui passent leur temps à menacer pour ceci ou pour cela au lieu d’utiliser les outils à leur disposition pour contester des décisions et les faire changer. N’oubliez jamais qu’il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée quand l’argumentaire tient.