Le Turmel acculé au pied du mur…

Au cours de la dernière fin de semaine, le Turmel Junior « A » de Lac-Mégantic amorçait la deuxième ronde des présentes séries éliminatoires, la demi-finale, en retrouvant sur sa route, le Métal Labonté de Haute-Beauce dans un format 3 de 5. Les deux premiers matchs étaient présentés, avec le premier match, vendredi dernier, au CSM de Lac-Mégantic et le second, samedi soir dernier, à l’aréna de La Guadeloupe. Le Turmel ne l’a pas eu facile en s’inclinant à deux reprises par des marques de 4 à 2 et de 2 à 1. Pour continuer sa route en séries, la troupe méganticoise n’a plus aucune marge de manoeuvre et se devra d’aligner les victoires au cours de la prochaine fin de semaine. Voyons donc quelques points importants de la dernière fin de semaine d’activités de l’équipe.

En levée de rideau de cette nouvelle série, on aurait pu croire que le Turmel serait sorti avec le couteau entre les dents devant ses partisans mais ce fut malheureusement tout le contraire. La période initiale n’aura donné droit à aucun but ni du Turmel ni des visiteurs. Les deux équipes se sont contenté de s’étudier mutuellement. Rien de très croustillant à se mettre sous la dent. Il était donc à souhaiter que la situation s’améliore tout au cours des deux autres périodes car ce n’était visiblement pas ce genre de début de rencontre que les instructeurs méganticois auraient souhaité.

La troupe méganticoise démontre un peu plus de vie en deuxième période avec des séquences de jeu plus alertes et plus efficaces. Le Turmel est parvenu à ouvrir la marque à 3:31 sur le but de Nicolas Couture qui a été assisté de Raphaël Jacques et de Tristan Lecours, but inscrit en avantage numérique. À leur tour, les visiteurs ont procédé de la même façon pour créer l’égalité alors que Maxime Cloutier complétait la séquence offensive débutée par Michaël Breton et Cédrick Bégin pour porter la marque à 1 à 1 à 9:08 de la période médiane. À 10:46, le Turmel reprenait une priorité d’un but grâce à Alexis Vachon qui inscrivait le deuxième des siens, sans aide. La sirène se faisant entendre, les deux équipes sont retournées à leur vestiaire respectif et, du côté du Turmel, l’équipe avait quand-même réussit à être un peu plus imposante.

Malgré le positif engendré par la deuxième période, tout s’est écroulé au dernier engagement. Trois buts sans réplique de la part des visiteurs ont placé le match hors de portée pour les locaux. Rien de bien positif à mentionner alors que le Turmel a joué du hockey de bout de palette en étant très mou à plusieurs reprises, en prenant beaucoup de mauvaises décisions en possession de rondelle et surtout, en ne décochant pas des lancers très convaincants en direction du filet adverse bref, tout pour ne pas trop compliquer le travail du gardien adverse. La troupe méganticoise aura donc été tout le contraire de ce que les partisans auraient été en droit de s’attendre. Le Turmel aura offert une bien triste performance dans le premier match de cette importante série en concédant déjà l’avantage de la glace dès le premier match. Rencontré en fin de rencontre, l’entraîneur-chef du Turmel, Rock Doucet, se disait très déçu non seulement du résultat mais également de la façon dont ses jeunes protégés se sont comporté tout au cours de la rencontre. Il nous disait ceci: « Quand ton premier trio termine le match à -3 et que tu perds par 4 à 2, ça en dit long… ». Lac-Mégantic se devait d’oublier rapidement cette première défaite et trouver une façon de rebondir le lendemain, alors qu’était présenté le deuxième match de la série et, cette fois-ci, c’était à La Guadeloupe.

Samedi soir, le Turmel était visiblement plus prêt à disputer la rencontre si l’on compare à la veille. Ce fut un bon départ de la troupe méganticoise mais les locaux ont ouvert la marque sur un but de Pierre-Luc Lapointe assisté de Jérémy Bisson et d’Antoine Thibodeau à 10:36 de la période initiale. Après ce but, bien que les locaux aient eu un léger avantage, bénéficiant d’une attaque massive de deux hommes, le Turmel a su quand même tirer son épingle du jeu en se sortant de cette situation sans aucun dommage. De plus, les bonnes performances du gardien Olivier Giguère ont gardé la troupe méganticoise au plus fort de la lutte malgré une marque de 1 à 0.

En deuxième période, le Turmel a eu plus d’occasions de marquer que les locaux mais a visiblement manqué de finition autour du filet adverse. Heureusement, à force de bien travailler, les efforts ont payé et c’est Tristan Lecours qui a inscrit le gros but à 12:05, en fin de période, pour donner du rythme au Turmel. Sur cette séquence, il a été assisté de Nicolas Couture et de Charles Campagna. Au cours de cette période, le Turmel aurait pu prendre les devants dans la rencontre mais, malgré deux attaques massives, les méganticois n’ont pas été capables de capitaliser. La deuxième période se terminait sur une marque de 1-1.

En milieu de troisième période, Raphaël Lachance a inscrit, à 8:33, un but qui s’est avéré le but de la victoire, assisté de Nicolas Garant. Cette période a donné droit à du jeu serré et de l’intensité où chacune des deux équipes a manqué plusieurs chances de marquer. Du côté des locaux, c’était malgré tout suffisant pour enregistrer une deuxième victoire dans la série.

Du côté du Turmel, malgré une deuxième défaite dans la série, la troupe a disputé un bien meilleur match que celui de la veille au CSM. Des conclusions doivent être tirées de ces deux défaites de la fin de semaine et l’une de celles-ci est très certainement que la troupe méganticoise ne peut pas se permettre d’avoir des passagers à bord qui ne font que regarder ce qui se passe. Chaque joueur a un rôle essentiel à jouer et se doit de le jouer alors que le Turmel lutte pour sa survie lors du prochain match vendredi soir prochain. Si tous les joueurs montent au combat, de belles choses peuvent encore arriver et le Turmel nous l’a montré au cours de la saison régulière. Il est temps, plus que jamais, que les « leaders » de l’équipe fassent embarquer tout le monde dans le même bateau.

Notre étoile offensive du match local de vendredi dernier a définitivement été le meilleur joueur de son équipe tout au cours du match et ce, malgré la défaite. Ses efforts ont été constants, il a bien joué bien dans les deux sens de la patinoire, il a également obtenu plusieurs bonnes chances de marquer. Donc, suite au match de vendredi dernier, Alexis Vachon s’est démarqué pour une deuxième semaine consécutive…

Également, malgré la défaite, il a su compétitionner à un niveau très respectable malgré que son équipe ait été plutôt ordinaire devant lui, il faut bien le dire. Malgré tout, il a su tenir son équipe au plus fort de la lutte en disputant une excellente rencontre pour défendre les couleurs du Turmel. Cette semaine, l’étoile défensive va à Nathan Doucet.

Le troisième match de la série sera présenté ce vendredi, 15 mars, à compter de 20h30 au CSM alors que le Turmel fera face à l’élimination. En arrière 0-2 dans la série, la troupe méganticoise n’a plus le droit à l’erreur et se devra rapidement de trouver une façon d’aligner les victoires si elle veut poursuivre son parcours dans les séries éliminatoires. Advenant une victoire de Lac-Mégantic vendredi soir, l’action reprendrait à La Guadeloupe, samedi soir, à compter de 20h pour le match #4 de la série. Encore là, advenant une victoire du Turmel dans la rencontre de samedi, le match ultime serait présenté au CSM de Lac-Mégantic dimanche 17 mars, à compter de 15h en après-midi. Il est donc clair que, dans pareille situation, les joueurs, les entraîneurs et tous les membres de la direction de l’équipe souhaitent rien de moins que la meilleure foule de la saison pour venir encourager le Turmel qui jouera sa survie dans cette série. ( Source: Serge Lacroix )