Le CRTC a été à l’écoute…

Les démarches initiées par le député de Mégantic-L’Érable, M Luc Berthold, auprès du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, en compagnie des préfets des trois MRC de la circonscription, ont finalement porté fruits. En effet, cet organisme a récemment décidé de reconnaître l’accès à la large bande comme étant un service de base en matière de télécommunication pour tous les Canadiens.

« C’est un système à deux vitesses: une pour les villes n’ayant pas de problème avec Internet et l’autre avec les communautés rurales qui ne sont pas bien desservies. Si on laisse les compagnies toutes seules, ça continuera d’être au plus fort la poche », déclarait le député lors du passage de la délégation régionale aux  audiences publiques le 15 avril dernier.

Le CRTC a annoncé, le 21 décembre dernier, que tous les Canadiens devraient avoir accès à:

  • une vitesses de téléchargement de 50 mégabits par seconde (Mbps) et de téléversement de 10 Mbps pour les services d’accès Internet à large bande sur les réseaux fixes ;
  • une option de forfait à données illimitées pour les services d’accès Internet à large bande sur les réseaux fixes ;
  • la plus récente technologie sans fil mobile non seulement dans tous les foyers et toutes les entreprises, mais aussi sur les principales voies de circulation au Canada.

De plus, un Fonds de 750 M$ financés par les fournisseurs de services sera mis sur pied afin d’aider le déploiement de ces services dans les communautés non desservies.

« Avec la participation de Marielle Fecteau, préfet de la MRC du Granit, Sylvain Labrecque, préfet de la MRC de L’Érable et Paul Vachon, préfet de la MRC des Appalaches, nous avons fait la démonstration claire que seule une intervention du CRTC pouvait faire une différence. Et le CRTC vient de prendre cette décision historique », a conclu avec enthousiasme M Berthold. ( Source: Isabelle Laplante )