La saison est terminée

Le weekend dernier, les cadets et les juvéniles ont joué leur demi-finale à Sherbrooke. Tout d’abord, vendredi soir, les cadets se sont présentés au Stade RBC pour affronter les Harfangs du Triolet. Puis, samedi en soirée, les juvéniles ont fait face aux Barons du Séminaire de Sherbrooke au Plateau Sylvie-Daigle.

Les cadets de Coach Thibault étaient en action le vendredi, 1er novembre, alors qu’ils sont allés affronter les Harfangs du Triolet. Le Triolet a terminé premier au calendrier régulier avec une fiche de 5 victoires et une défaite (contre les Béliers). On prévoyait un affrontement très serré, et ce fut le cas. Il y a eu de belles montées de part et d’autres, mais aucun touché n’a été marqué dans la première demie.

Ce n’est qu’au milieu du troisième quart que les Harfangs ont ouvert la marque avec un touché sur une longue course. Le converti a été réussi. Suite à une perte de terrain provoquée par la défensive des Béliers, les Harfangs ont marqué un touché de sûreté. 7 à 2 Harfangs à la fin du troisième quart. Au milieu du quatrième quart, les Harfangs ont marqué un deuxième touché mais ont raté le converti. Ils pensaient avoir mis la main sur la victoire avec le pointage de 13-2, mais les Béliers ne se sont jamais avoués vaincus.

Puis avec 3 minutes à faire, Zachary Vachon a plaqué le porteur de ballon des Harfangs et a récupéré le ballon. Il a couru 40 verges jusqu’à la ligne de 5. Quelques jeux plus tard, le quart-arrière Antoine Cloutier-Bolduc a fait une passe à Karym Vallerand dans la zone payante. La conversion de 2 points a été réussie lorsque le quart-arrière a lancé le ballon à Jeffrey Lacasse dans la zone des buts. Le pointage était réduit à 13-10.

Les Béliers ont tenté un botté court afin de récupérer le ballon mais en vain… il manquait une verge au botté.  Les Harfangs ont écoulé le temps restant. Marque finale 13 à 10 en faveur des Harfangs de l’École Triolet. « Je suis extrêmement fier de notre équipe. Nous avons connu une saison exceptionnelle et nous avons été battus par une excellente équipe. Les gars y ont cru jusqu’à la fin et n’ont jamais abandonné. Nous avions sous la main des joueurs polyvalents qui ont pu évoluer à plusieurs positions. L’esprit d’équipe était très bon et nous avons eu beaucoup de plaisir à travailler avec eux. Nous voulons tous les revoir l’an prochain dans l’uniforme des Béliers. » confiait Coach Thibault.  « Je veux également remercier mes adjoints Luc Vallerand, Guy Therrien et Christopher Mercier, notre physio Isabelle Gaumond, ainsi qu’Anne-Julie Hallée et Caroline Binette pour leur contribution et leur implication. De plus, merci aux parents et aux supporteurs de nous avoir encouragé toute la saison. » a ajouté l’entraîneur-chef.

Samedi soir, les Béliers juvéniles se sont rendus à Sherbrooke pour affronter les Barons du Séminaire de Sherbrooke. La première équipe à ouvrir la marque a été les Barons en début de partie. Les Béliers ont démontré du caractère car sur le premier jeu de la séquence suivante, Steve Bolo Mboumoua a effectué une course de 60 verges pour répliquer immédiatement. C’était 6-6.

Par la suite, les Barons ont marqué deux touchés suite à des revirements. Puis, les Béliers ont connu une bonne séquence offensive et Steve Mboumoua a complété le tout avec une belle course d’une quarantaine de verges jusque dans la zone payante. Les Barons ont riposté avec deux autres touchés. C’était 27 à 13 en faveur du Séminaire à la mi-temps.

Au début du troisième quart, Steve Bolo Mboumoua a marqué un touché sur un retour de botté d’envoi et réduit la marque à 34-20. Par contre, vers la fin de ce quart, les Barons ont inscrit un botté de placement, bon pour trois points. Au milieu du dernier quart, les Barons ont récidivé avec un autre touché. Finalement, les joueurs sherbrookois se sont offert un touché de sûreté et les Béliers ont donné un simple sur un placement raté. Marque finale: 46 à 22 en faveur des Barons.

« Nous étions vraiment prêts pour ce match, mais nous avons commis beaucoup trop d’erreurs pour même espérer remporter cette partie! Jamais dans la saison, nous avions fait autant d’erreurs. Je blâme la nervosité de la demi-finale. Sans les revirements, ce match aurait été très différent.  La partie aurait pris une toute autre allure. Je suis extrêmement fier de mon équipe. Nous n’avons jamais lâché. Offensivement, nous avons connu notre pire match à cause de tous ses revirements. Contre les Barons, il nous fallait jouer un match parfait. Il faut leur donner crédit, ils ont tout un club avec plusieurs athlètes. Plusieurs de nos joueurs en étaient à leur dernière partie à vie et ils ont vraiment tout donné sur le terrain. Je ne pouvais pas demander mieux, ils se sont tous sacrifiés pour leurs coéquipiers et c’était très beau à voir. Nous avions un esprit d’équipe comme j’en n’avais jamais vu auparavant. Nous avons eu une très belle saison qui restera gravée dans ma mémoire longtemps. » a conclu Coach Caron.

Avec ces deux défaites en demi-finale, les Béliers ont terminé leur saison de football. Le prochain rendez-vous des joueurs sera le souper reconnaissance où un joueur professionnel viendra donner une conférence aux trois équipes. ( Source: Anne-Julie Hallée )