La passerelle au-dessus de la «track», qui en veut?

On présenterait, le 6 juillet, un projet qui ne me sourit pas du tout!
Tout d’abord, à Lac-Mégantic, qui croit que cette passerelle deviendra un attrait touristique? Certains, oui. Alors, imaginons cette manne de touristes qui viendront se faire des selfies au-dessus du train. Mais, que c’est excitant! Notre région a bien d’autres attraits touristiques plus intéressants.
Faire un lien avec le nouveau centre-ville et la rue Papineau? C’est ce dont on parlait, au départ. Le hic, dans tout cela, c’est qu’il faudra avoir dans le nouveau centre-ville un mix commercial qui n’entrera pas en conflit avec la promenade. De plus, en tant que consommateurs et résidents de Lac-Mégantic, est-ce que vous avez vraiment envie de passer au-dessus de la voie ferrée pour aller magasiner?
Le plus scandaleux dans tout cela, c’est que cette annonce se fera le 6 juillet.Qui est le génie qui y a pensé? On planifie une cérémonie brève et sobre sur le parvis de l’église et tout le monde en est heureux. Vous allez étirer la sauce en nous présentant ce projet qui sort d’on ne sait ou? Je sens ici une grave insensibilité envers une population qui peine à se relever, quoiqu’en disent les porteurs de lunettes roses.
Finalement, c’est de l’argent gaspillé que de construire une telle structure. Mettez votre argent ailleurs. Les touristes ont le trottoir de bois pour voir ce qui se passe et se passera et il n’est nul besoin d’une passerelle, qui devra être couverte j’imagine, pour se faire des selfies avec des DOT-111.
Un attrait touristique? Personnellement, j’amènerai mes invités à Lambton, Piopolis, St-Robert-Bellarmin ou Lac Drolet avant de les amener marcher au-dessus d’une voie ferrée. Et ajoutez que cette insensibilité va jusqu’à cette immense cicatrice que des citoyens nomment déjà le « Parc de la Coulée de la mort »