La désinformation est de plus en plus subtile pour certains…

Mais pour d’autres, elle est grosse comme un éléphant.

Naturellement, vous vous doutez bien que je parle des sceptiques de la COVID versus les gens qui « font des recherches » sérieuses. Je n’en reviens pas combien des gens peuvent se conforter dans des informations qui font juste leur affaire. Et, croyez-moi, les spécialistes du montage s’en donnent à coeur joie en publiant toutes sortes de conneries plus grosses les unes que les autres. En voici deux…

Tout d’abord, le masque passé à la vapeur qui montre de bizarres traces noires, on tente ainsi de prouver que de porter un masque, quand on respire dedans, il va y avoir cette drôle de substance, qui, j’imagine doit être extrêmement dangereuse pour votre santé. Bon! Personnellement, je dois, sur mes quarts de travail, porter le masque tout le temps. Jamais, au grand jamais, je n’ai vu de traces noires dans mes masques de procédure. J’ai été même jusqu’à en utiliser un sur trois jours. RIEN! Donc, il y a deux hypothèses. La première, il s’agissait de ces masques dans lesquels on avait inclus des nano particules de graphite. Ils sont maintenant bannis. Du graphite, c’est noir. Ou, il pourrait s’agir d’une quelconque substance chimique qui réagit à la vapeur en devenant noire. Je suis certain qu’un chimiste pourrait vous en sortir toute une liste. Et puis, votre respiration n’atteint jamais la valeur calorifique de la vapeur, autre argument pour contredire cette vidéo.

La seconde, elle est vraiment quelque chose. On nous présente une seringue avec une aiguille rétractable destinée à vous faire croire qu’une personne a été vaccinée, particulièrement des figures politiques. Bon premièrement, les seringues qu’on utilise pour la vaccination et ces seringues à aiguille rétractable n’ont pas du tout la même dimension. Et l’aiguille, on dirait un clou de 6 pouces. Les aiguilles de vraies seringues sont beaucoup plus petites. Et, la cerise sur le gâteau, on met quelque chose comme 10 ml d’une substance foncée dans la seringue. On fait semblant de vacciner quelqu’un. L’aiguille se rétracte. Si vous regardez bien, juste avant qu’on la relève, il y a une coupure dans le montage. On tire sur la seringue et, miracle, le liquide foncé revient dedans. Voyons donc! La dose commune de vaccin est de 3 ml, beaucoup moins que ce liquide. Alors, quand vous verrez passer des informations de ce genre, prenez garde, ce sont souvent de très habiles montages.

En terminant, les 6% à 7% de convaincus dur comme fer que les gouvernements ont inventé la COVID pour soumettre le peuple à leur botte étaient très contents d’entendre Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec, s’exprimer sur la COVID. Oui, les gens ont droit à leurs opinions et il faut les respecter. Cependant, je respecte les gens qui ont des opinions sensées qu’on peut démontrer. Aller dire qu’on n’a pas besoin  de se faire vacciner parce que quand une majorité de gens le seront, on aura qu’à vivre notre petite vie comme si de rien était, tient de la plus pure démagogie. Et ce gars-là, animateur de radio poubelle, veut que vous votiez pour son parti. C’est comme la base de Trump, il dit ce que sa base veut entendre.