Jardiner collectivement?

Vous pouvez le faire sur le terrain qui accueillera Le Colibri.

Ce projet est issu de l’Accorderie du Granit et la coordonnatrice, Mme Nicole Charrette, expliquait: « Par ce projet, nous désirons faire quelque chose pour la communauté. Nous nous sommes inspirés de projets dont nous avons entendus parler. Ce jardin se voudra un lieu de rencontre pour jardiner, partager, participer et vivre ensemble. C’est une espace ouvert à tous et pour tous! »

Le président de l’Accorderie, M Sylvain Dinoual, poursuivait: « Ce jardin collectif, vous pouvez le visiter quand vous voulez et y donner le temps que vous avez. Voulant un lieu l’inclusion, l’idée de monter un jardin collectif a germé et nous y voilà. La formule est simple, en passant, vous pouvez laisser des plants que vous avez en trop dans votre jardin et les passants pourront, à leur guise, les entretenir. Par exemple, quand nous avons fait notre première journée, des passants se sont arrêtés et nous ont donné un petit coup de main, selon leurs disponibilité de temps. C’est aussi simple que cela. »

Mme Fabienne Joly, chargée du projet du Colibri au Bureau de la reconstruction, a apporté son entière collaboration au projet: « C’est naturel qu’un projet comme celui-ci s’installe sur ce terrain qui verra, dans quelques mois, la construction du Colibri. Ce jardin prend place près du lac et du parc et aussi près des efforts de reconstruction. On souhaite qu’il se passe beaucoup de choses sur ce terrain, au-delà du jardinage, cette aire est destinée à accueillir plusieurs activités. »

Maire suppléant, M Jean Cloutier a salué cette initiative: « Ce jardin collectif va nous permettre de nous rencontrer, d’échanger, de nous réapproprier ces lieux. Le conseil favorise les projets qui permettent aux citoyens de s’impliquer et vous pouvez être assurés de notre entière collaboration. On travaille tous pour le mieux-être de notre communauté. »

Mme Marie-Claude Maillet, de l’équipe du CIUSSS-Estrie CHUS- installation Granit, terminait: « Le groupe de santé publique croit dans l’implication pour le rétablissement d’une communauté. Des projets comme celui-ci nous donnent le sentiment d’avancer et chacun peut y apporter sa contribution. C’est le début d’un espace de parole pour et par la communauté. »

Financé par la Santé publique de l’Estrie, ce projet a vu le jour grâce à la collaboration de plusieurs intervenants: Fabienne Joly du Bureau de la reconstruction-Projet Le Colibri, Sonia Dumont du Bureau de la reconstruction, Marie-Claude Maillet du CIUSSS et Valérie Pelletier d’ébénisterie VBMR. La Ville de Lac-Mégantic a également apporté sa collaboration en offrant un bail d’un an pour la location du terrain.

Vous pouvez apporter votre collaboration en allant garnir le jardin collectif de plants qui vous auriez en trop ou arroser les plants en prenant votre marche, le nécessaire est fourni sur les lieux. Samedi le 23 juillet, à compter de 9h, on continuera la fabrication des bacs.