Hommage bien mérité

C’est dans un contexte de sobriété, étant donné les mesures de distanciation, que les paroissiens de Ste-Agnès et des environs, ont rendu hommage les 10 et 11 octobre, au curé Gilles Baril, lors de ses dernières messes avant son transfert à l’unité pastorale de la Croix Glorieuse de Sherbrooke, à la demande de Mgr Luc Cyr.

Les paroissiens avaient été invités à lui écrire des mots de remerciements qui lui ont été remis pendant l’hommage qui lui était adressé, rappelant les projets réalisés au cours des dernières années, séjour trop bref pour nous. (5 ans et demi).

 

quelques faits marquants de son passage :

Noël 2015: inauguration de l’éclairage de l’église;

2017: première Marche du Pardon à travers la ville;

2018: (5 et 6 juillet) Marche de l’église au cimetière et messe commémorative pour souligner le cinquième anniversaire de décès des 47 victimes de la tragédie du 6 juillet;

2019: travaux de rénovation du vitrail et publication d’une brochure explicative par l’abbé Gilles;

Ressourcement du Carême par une pièce de théâtre qu’il a composée, relatant la vie d’audace et de foi des bâtisseurs de notre pays;

En Juin dernier: ordination presbytérale de Francis Morency, qu’il a guidé et accompagné pendant deux ans.

Autres réalisations: publication de plusieurs livres et rallyes catéchèses pour nous aider à approfondir notre foi;

Soulignons enfin plein d’autres célébrations spéciales: Semaines Saintes, Messes de Noël, Jubilés d’Amour et toutes les funérailles, toujours présidées avec enthousiasme, profondeur et souci d’adaptation aux différents publics.

Printemps 2020, quelques projets demeurent en plan:

  • inauguration du vitrail rénové;
  • nouveau projet de retraite théâtrale;
  • une grande fête pour son 40 ième anniversaire de sacerdoce.

Un merci très sincère pour le don total de sa personne, pour la confiance accordée aux équipes de travail et pour son témoignage d’un prêtre heureux de l’être.

Voici d’ailleurs le texte de l’hommage qui lui a été rendu

 

À notre Curé Gilles qui aime bien raconter des histoires, nous en avons une « bonne » pour lui, elle s’intitule:

HISTOIRE SANS FIN

Notre histoire avec vous commence le premier février 2015.

À un moment où l’on est encore ébranlé par la tragédie de 2013. Tout le monde désire se relever, aller plus loin, mais en n’oubliant pas ceux que l’on a perdus. Continuer avec d’autres pasteurs… oui bien sûr, mais ça fait peur.

Et puis voilà, sans trop s’en apercevoir, tout le monde s’ouvre à votre gentillesse, à votre spontanéité. Votre façon de raconter des histoires qui se greffent à l’Évangile pas juste pour capter notre attention et nous faire rire, mais pour que nous comprenions mieux le message évangélique, nous tient en alerte. N’est-ce-pas ainsi que Jésus enseignait?

De plus, les changements que vous avez apportés dans nos célébrations du pardon, touchent les gens et les rapprochent de ce sacrement un peu délaissé.

Quelques rappels de notre histoire:

2015: inauguration à Noël de l’éclairage de l’église;

2017: c’est ensemble que nous avons vécu la première Marche du Pardon à travers la ville, une démarche remplie d’intériorité et d’affirmation de notre foi;

2018: (5 et 6 juillet) la marche de l’église au cimetière et la messe commémorative du lendemain pour souligner le 5 ième anniversaire de décès de tant des nôtres, rapprochent jeunes et moins jeunes de toutes nos communautés et ravivent notre espérance;

2019: après des mois de préparation, la rénovation du vitrail commence enfin. Que d’heures de travail passées avec le comité du vitrail et le conseil de Fabrique, sans compter les recherches effectuées pour nous faire connaître la vie des personnages qui y sont représentés, comme le confirme la brochure que vous avez produite et distribuée gratuitement;

Parce que vous croyez que le théâtre est un moyen qui rejoint l’intelligence, l’imaginaire et le cœur, vous nous avez fait vivre l’an dernier une retraite  pendant laquelle nous avons pu nous familiariser avec des personnages, hommes et femmes de foi et d’audace, qui ont bâti notre pays, Ce moment souffle un vent d’ouverture: ce n’est pas seulement une paroisse mais une communauté élargie qui y participe et découvre le goût de travailler ensemble.

En juin 2019, l’ordination presbytérale de Francis Morency que vous avez guidé et accompagné pendant deux ans réunit tous les paroissiens dont vous êtes le Pasteur. C’est dans une église remplie que nous célébrons cet heureux évènement.

Nous ne pouvons raconter notre histoire avec vous, sans parler du « neuf » que vous avez créé dans notre communauté non seulement par ce que nous venons d’évoquer, mais aussi par les livres que vous avez écrits et par les rallyes-catéchèse que vous avez bâtis afin de nous instruire sur des réalités de la foi et de notre religion. Du « neuf » aussi par votre adhésion totale à la nouvelle catéchèse mise en place par nos animatrices de pastorale.

Nous tenons à souligner un aspect révélateur de Gilles au chapitre des funérailles: le soin qu’il y apporte!  Qu’il s’agisse des funérailles d’un défunt bien connu dans une église pleine ou dans l’intimité d’une famille plus humble, vous faites preuve de la même présence empathique et affectueuse. Toujours une parole de Dieu bien choisie et une homélie bien adaptée à chacun. Toujours un vibrant message de foi et d’espérance!

Nous pourrions  souligner plein d’autres célébrations spéciales: celles de nos Semaines Saintes, des Fêtes de Noël, de nos Jubilés d’amour… Toujours présidées avec joie, profondeur et souci d’adaptation aux différents publics.

Nous garderons en mémoire le chant de la consécration que vous nous livriez  avec la chorale lors ces circonstances particulières, chant qui nous donnait des frissons au point même de nous mouiller les yeux.

Printemps 2020, nous avons tant de projets encore:

  • inauguration du vitrail rénové;
  • un nouveau projet de retraite théâtrale;
  • une grande fête pour célébrer votre 40 ième anniversaire de sacerdoce.

Mais voilà, la COVID nous coupe les ailes. On a un peu l’impression d’entrer en hibernation, mais l’espoir est là, on va se reprendre. Et puis encore une fois ce n’est pas la suite espérée… vous nous annoncez votre départ.

Au moins, ce départ coïncide avec la fin de semaine de l’Action de Grâce!  Ce qui nous permet de remercier le Seigneur pour cette belle et bonne histoire que nous avons vécue avec vous.

Cette reconnaissance, elle s’adresse aussi à vous personnellement. La paroisse a voulu vous l’exprimer par le don qui vous a été remis par le conseil de Fabrique et aussi par les mots du cœur que plusieurs paroissiens de Ste-Agnès ont voulu vous dire. S’ajoutent à cela, les dons et les remerciements de la Paroisse St-Jean-Vianney. D’autres paroisses dont vous êtes le Pasteur s’associent aussi à tous ces MERCIS.

Reçevez, cher Gilles, notre merci très sincère pour nous avoir beaucoup aimés et nous l’avoir prouvé par le don total de votre personne, par la confiance accordée à vos équipes de travail et par votre dévouement à parcourir, beau temps mauvais temps, les magnifiques mais éloignés paysages de nos 14 communautés paroissiales, nous apportant ainsi la présence du Christ et le témoignage d’un prêtre heureux de l’être.

Finalement…. on va continuer sans vous… mais  notre histoire n’aura pas de fin, puisque l’amour ne meurt pas. Nous vous gardons au-dedans de nous, en  attendant de vivre plus tard la retraite que vous avez concoctée pour nous. Peut-être pourrons-nous alors fêter votre 40 ième ou 41 ième anniversaire de vie sacerdotale??!!

Nous vous souhaitons de vivre d’autres belles histoires de communion dans les paroisses où Dieu vous appelle. Qu’Il vous garde la santé et le cœur plein d’Amour!  ( Source: Pierrette Turgeon Blanchet )