FCM

La première édition du FCM Sur la route de Mégantic, qui s’est tenue du 2 au 5 mai, s’est clôturée par un ciné-brunch interculturel à saveur traditionnelle auquel participaient près d’une trentaine de résidents de la MRC du Granit provenant d’ici et d’ailleurs.

L’événement était parrainé par quatre travailleurs colombiens récemment accueillis par l’entreprise Les équipements Lapierre. Ainsi, la diversité culturelle et la pluralité ont été à l’honneur lors des cinq événements présentés à la population de la région de Mégantic et ses environs. Cette première programmation exceptionnelle est issue d’une collaboration entre les équipes du FCM Sur la route Mégantic et du Festival cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS), qui a d’ailleurs instauré le projet.

Le Festival débutait en force le jeudi 2 mai avec le tapis rouge et la présentation du film 7 jours pas plus du réalisateur Héctor Cabello Reyes. Cette comédie française a d’ailleurs su charmer plus d’une centaine de cinéphiles présents au Cinéma Mégantic. Le 3 mai, plusieurs activités ont permis de beaux échanges et de belles découvertes. C’est à la médiathèque Nelly-Arcan, dans le cadre de Ciné-Biblio, que Sur les toits Havane a rassemblé près de 80 participants, à la rencontre de personnes devant vivre dans les hauteurs de la ville. Magnifiques panoramas et véritable mosaïque humaine, le documentaire pose un regard poétique sur la vie. Malgré le froid du samedi soir, quelques 60 personnes se sont jointes aux organisateurs pour la projection extérieure du film Le Promeneur d’oiseau de Philippe Muyl à la Place Éphémère de la Ville de Lac-Mégantic. Le film familial à la fois dépaysant et émouvant a fait le bonheur des petits et des grands, tout comme le maïs soufflé et le chocolat chaud qui étaient servis gratuitement.

Suivant une tradition bien établie au FCMS, Mégantic a également présenté son Ciné-Débat. C’est le film de Nadia Zouaoui, Le Procès 2.0, qui a été présenté au restaurant Le Citron Vert devant un petit groupe de curieux. Religion, laïcité, féminisme et liberté d’expression ont été les sujets de cette riche discussion post-projection avec la réalisatrice du documentaire ainsi que Zakya Abounaidane du Centre des femmes du Granit et Michèle Vatz-Laaroussi, docteure en psychologie interculturelle et professeure à l’École de travail social à l’Université de Sherbrooke.

Le FCM Sur la route de Mégantic tient à remercier ses partenaires financiers, soit la Société de développement économique du Granit (SDEG), la MRC du Granit, la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) Région de Mégantic, le Ministère de la Culture et des Communications, la Caisse Desjardins Lac-Mégantic–Le Granit, Énergie du Granit et EDF renouvelables ainsi que le député de Mégantic Monsieur François Jacques. Le FCM Sur la route de Mégantic tient également à remercier chaleureusement l’équipe du FCMS, les invitées de cette première édition, les distributeurs des films présentés, les artistes et artisans de sa programmation, ainsi que les festivaliers. ( Source : Natascha Vigneault ) ( Sur notre photo: les parrains du ciné-brunch: Cesar Peres, Hector Manuel Muneton, Willinton Vargas Cardona et Yson Puentes (Crédit: Claude Grenier ))