Faudra s’y faire!

La Ville de Lac-Mégantic, par l’intermédiaire d’une firme privée, a présenté son projet de quartier résidentiel dans le quadrilatère Frontenac, Thibodeau, Des Vétérans et Milette.

De prime abord, permettez-moi de vous dire que j’en avais pas mal sur le cœur à voir ce projet. Un coup qu’on laisse aller le trop-plein, on se sent mieux. Mais rien n’empêche que dans mon esprit, les ex-propriétaires de ces terrains n’ont pas été expropriés, ils ont été dépossédés, comme ce qui s’est passé à Mirabelle ou dans le projet du Parc Forillon.

Bon, ceci dit, il faudra bien vivre avec. Il y aurait déjà des promoteurs intéressés à construire sur ces terrains et si mes informations sont bonnes, ce pourrait être assez rapide. Alors, ce que vous verrez du lac, ce seront des duplex qui devront répondre à une série de critères, qui, semble-t-il, ont une certaine élasticité. Ce que j’ai vu, c’est loin du logement social et tenant compte du fait qu’il y a plusieurs maisons et condos à vendre dans les limites de la ville, on est en droit de croire que ce seront des gens d’en-dehors qui vont acheter ces propriétés. Grand bien nous en fasse s’ils deviennent des résidents permanents.

Ce qu’on veut ériger sur la rue Frontenac me cause cependant quelques problèmes dû au fait que les étages au niveau du trottoir seront occupés par des services. Prenant pour acquis que les professionnels touchés par la catastrophe se sont tous relocalisés comme propriétaires ou locataires, il faudra certainement être pointus sur l’offre qu’on y donnera. De toutes façons, pour un centre-ville, le niveau du trottoir devrait être strictement réservé au commerce de détail et de proximité. Mais voilà, il y a la Promenade Papineau, le Métro, le Jean Coutu et la Banque Nationale, on ne peut pas fermer la promenade et les isoler. Au niveau marketing, ce serait leur causer de grands torts.

Alors, comme vous pouvez le constater, le casse-tête est gigantesque et le conseil municipal a choisi d’avancer pas à pas. Satisfaire tout le monde, c’est impossible. Redonner à la population son ancien centre-ville tout autant. Alors, on ne se croisera pas les bras et on va être attentifs à ce qui va suivre.

Il y a un souhait que je vais réitérer et un citoyen en a parlé hier soir… ce parc que vous voulez conserver comme mémorial, je suis d’accord avec ce monsieur qu’on pourrait mettre devant une pancarte indiquant « Coulée de la mort ». Faites se rejoindre Frontenac et Laval comme c’était le cas avant et bâtissez un mémorial discret qui permettra le recueillement. Moi, voir la rue Papineau du parc me donne la nausée.