Donald Trump réalisera-t-il une prophétie de Nostradamus?

C’est une erreur monumentale, diplomatiquement parlant, de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Il doit annoncer, cet après-midi, que l’ambassade américaine déménagera, dans quelques années, de Tel-Aviv à Jérusalem, ce qui consacre cette ville comme capitale du pays pour les Américains. Il le fait malgré tous les appels qu’il a reçus autant de l’Occident que du Moyen-Orient, de ne pas poser ce geste. Il y a environ une vingtaine d’années, Bill Clinton avait signé un décret reconnaissant à Jérusalem le statut de capitale israëlienne mais il avait inclus une provision à l’effet que ce décret n’entrerait pas en vigueur immédiatement et serait révisé tous les six mois. Donald Trump devait signer le premier décembre et il ne l’a pas fait.

On parle d’un déménagement dans quelques années mais dans le monde arabe, les couteaux commencent déjà à voler bas. La Turquie convoque une assemblée extraordinaire des pays musulmans, le Roi de Jordanie presse Trump de signer le report comme on le fait depuis 20 ans, l’Arabie Saoudite a exprimé une grande crainte à voir le statut de Jérusalem changer, les Palestiniens sont naturellement contre cette idée et le Hamas a menacé de lancer la plus terrible Intidafa des 100 dernières années. Et, ce qui inquiète, c’est silence radio en Syrie, en Russie et en Iran.

Nostradamus avait prédit que la Troisième Guerre Mondiale serait le fait d’un dictateur du Moyen-Orient. Trump n’appuiera pas sur le bouton mais il va causer une série d’évènements à caractère diplomatique et terroriste dont on peut difficilement évaluer l’ampleur à ce moment-ci.

On dit depuis plusieurs mois que ce trouduc est un danger pour la planète. Il vient de le prouver encore une fois qu’il est un idiot et un imbécile heureux. Même ses départements d’État et de la Défense l’enjoignent de signer le document. S’il fait cette annonce cet après-midi, il aura tout le monde libre à dos. Foutu cave…