Devenir un Greeter, ça vous tente?

Les Greeters sont une organisation internationale qui promeut un tourisme qu’on pourrait qualifier de proximité. L’une des instigatrices de cette nouvelle façon de visiter une ville, Mme Marie-Claude Mailhet, précisait: « Un jour, je revenais de Sherbrooke et, à la radio, il y avait une entrevue avec une dame qui mettait sur pied une organisation de Greeters à Sherbrooke. En gros, il s’agit de permettre à des touristes de visiter la ville mais avec le regard d’un citoyen. J’ai trouvé l’idée géniale pour nous et après quelques contacts, un comité a été mis sur pied et à la mi-juin, les touristes pourront profiter de ce service. »

Dans son langage toujours aussi imagé, M Paul Dostie a expliqué comment il voyait cette nouvelle approche: « On va dire que la ville est une grande maison. Un guide va passer devant, donner quelques explications et on passe à autre chose parce que le temps nous est compté. Un Greeter va vous faire entrer dans la maison. Il va vous parler des couleurs de la cuisine ou des histoires du salon. C’est une personne qui va partager avec vous sa vision de sa ville. Pour certains, ce sera plus historique, on a qu’à penser aux Morrisson, Choquette, Leblanc et autres. On pourra parler, par exemple, du Curé Choquette qui grimpait dans les poteaux pour électrifier la ville. Mais, un autre aura un regard plus économique pour parler de l’importance qu’auront eu des gens d’affaires d’ici et d’ailleurs ou même, un autre aura un regard sur la topographie de la région, la beauté de ces montagnes, de ses lacs et cours d’eau. En gros, chacun intégrera sa petite histoire et la laissera faire son chemin. » Les touristes pourront réserver leur Greeter via le site internet et ce sera géré par le Bureau d’accueil touristique qui procédera aux jumelages.

À la Ville de Lac-Mégantic, chez Commerces Lac-Mégantic, à la SDE du Granit, au Bureau de la reconstruction, à l’Accorderie et pour l’équipe de proximité du CIUSSS, tout le monde s’est donné la main, avec l’aide financière de la Croix-Rouge, pour permettre à ce projet de voir le jour.

L’expérience vous intéresse? Vous pouvez donner du temps selon vos disponibilités cet été? On veut mettre une première vague de Greeters sur le terrain d’ici la mi-juin et pour ce faire, vous pouvez vous inscrire à l’Accorderie, à la gare patrimoniale, du lundi au jeudi de 10h à 16h ou passer par le site au www.megantic.greeters.info Lac-Mégantic s’ajoute, internationalement, à des villes comme Melbourne, Kiev ou Buenos-Aires et au Québec elle est la quatrième après Sherbrooke, Trois-Rivières et Gaspé/Forillon.