Des textes de Patrick Lagacé et Boucar Diouf m’ont fortement intéressé…

Ils avaient chacun, de son point de vue, un message pour les antimasques!

Deux textes extrêmement bien sentis. Commençons par Boucar. J’avais déjà écrit que les dirigeants du mouvement antimasques me faisaient penser à des gurus. Boucar rappelle une rencontre qu’il a eue avec un individu de ce genre. Il précise que ces individus ont la faculté de lire en vous comme un livre ouvert. Ils vous flattent dans le bon sens et vous disent ce que vous voulez entendre. Avec le temps, ils vous font croire que seule leur parole est la vérité. Tout ce qui vient de l’extérieur ou qui ébranle ces convictions qu’ils vous enfoncent dans le crâne n’est pas bon. Vous êtes du bon côté de la clôture, pas les autres. Avec le temps aussi, ils exigent de vous une loyauté sans faille. En d’autres mots, vous n’avez pas à penser par vous-mêmes, je pense pour vous. Est-ce que cela ne vous fait pas penser à un certain ex-président américain qui demandait de son entourage, non pas des conseils, mais plutôt une loyauté sans égard à ce qu’il pouvait dire ou faire? Les gurus du mouvement antimasques agissent de la même façon. Ils vous font croire que vous êtes importants, que vous détenez la vérité ( naturellement la leur ) et que tout ce qui vous entoure qui ne pense pas comme lui et vous doit être écarté du revers de la main.

Patrick Lagacé a été pas mal plus dur. La manifestation de samedi, il l’a en travers de la gorge. Il ne s’est pas gêné pour traiter les participants à cette manifestation de covidiots. Il a particulièrement rejeté le discours sans arguments solides des leaders de ce mouvement. Pour lui, ils exploitent des mensonges éhontés qui leur donnent une publicité monstre. Pendant ce temps, ils répandent le virus partout et ce virus, plus il se répand, plus il mute et plus il mute, plus il est virulent ( tiré du National Geographic ). Il allait même plus loin en disant que soumis à ces mensonges répétés, les antimasques  deviennent obnubilés par leur croyance au point qu’il devient impossible de leur faire entendre raison. Donc, les gouvernements, les gens que nous avons élus, les médecins, les infirmières et infirmiers, la santé publique, tout le système hospitalier, la grande majorité des scientifiques de partout dans le monde, les médias, Bill Gates, Wall Street, les pharmaceutiques et qui encore, tout ce beau monde est ligué contre vous et veut vous enlever votre liberté. « Réveillez-vous! » qu’ils disent. Il leur suffit d’un individu vêtu d’un sarrau qui a l’air sérieux ou d’un imbécile heureux qui lâche son fiel sur Facebook ou Instagram pour les conforter dans ces mensonges décimés par des gurus.

Personnellement, j’ai été frappé par un con qui disait, en pleine télé, qu’il se battait pour sa « libarté » contre un pouvoir dictatorial. Pas fort le ti-pou! Sachez qu’en Russie, en Corée du Nord ou en Chine, des manifestations comme celle-ci, largement médiatisées, on les laisse aller un peu et ensuite on tire dans le tas et on arrête n’importe qui sous n’importe quel prétexte. Ti-pou, à ma connaissance, il n’y a pas eu de tir de balles de caoutchouc ou d’arrestations violentes. Il n’y a qu’ici qu’on peut se mettre à quelques milliers de se réunir pour manifester contre le gros bon sens. Et, les Éric Duhaime ou Maxime Bernier de ce monde ne sont pas aussi convaincus que vous. Ils étaient là sachant qu’il y aurait une large couverture médiatique et ils voulaient jouer au kid kodak, c’est tout. Ils ne veulent que votre vote, le reste, ils s’en fout.

Alors, pour terminer, puisque je ne peux pas vous convaincre, covidiots, que vous êtes dans le champ, je vais vous remercier au nom de plusieurs groupes:

  • merci au nom des aînés, si la zone rouge revient, qui devront restés enfermés dans leur appartement ou leur chambre;
  • merci au nom des étudiants qui ne peuvent pas travailler parce que vous avez répandu la COVID dans le restaurant où ils travaillent les weekends;
  • merci au nom des commerces ou services qui doivent fermer ou ralentir considérablement leurs activités parce que vous avez répandu la COVID dans leurs murs;
  • merci au nom des gens qui étaient heureux de reprendre leur entraînement physique, même avec un masque, qui perdront leur période d’entraînement parce que vous aurez ramené la zone rouge;
  • merci de penser à moi en disant que le passeport vaccination est une espèce de document satanique qui va m’enlever ma liberté alors que j’aimerais bien en avoir un pour pouvoir voyager;
  • merci pour toutes vos conneries qui permettent au virus de muter, de se répandre et de devenir plus virulent de manière à ce que nous ne savons plus quand nous pourrons reprendre un semblant de vie normale;
  • et finalement, merci d’épuiser le personnel hospitalier par vos flagorneries, nous vous en sommes redevables.