Des matchs convaincants…

Depuis le 20 décembre dernier, début des matchs au programme pour la Période des Fêtes, le Turmel est parvenu à en surprendre plus d’un en alignant quatre victoires consécutives face à de bonnes formations du circuit. Malgré quelques obstacles sur son chemin, le Turmel a su trouver la force de caractère nécessaire pour rebondir après la défaite par blanchissage face à Coleraine à la mi-décembre, quelques jours avant le début de la Période des Fêtes. Voyons donc quelques faits saillants de chacune de ces rencontres depuis le 20 décembre dernier.
Le vendredi 20 décembre dernier, face à Saint-Victor, le Turmel a disputé une rencontre qui convenait parfaitement aux différentes demandes des entraîneurs, à savoir, ne pas ouvrir trop le jeu, attendre ses chances et être opportunistes au bon moment. C’est ce qui a guidé la troupe du Turmel tout au long de la rencontre.
L’équipe méganticoise aura inscrit deux buts au cours de la rencontre, un en deuxième période, celui de Tristan Lecours assisté de Yannick Plourde et William Poulin et un autre but en troisième période, soit celui d’Ulrick Turcotte, sans aide. Le Turmel a disputé un excellent match défensif ne donnant que très peu de chances de tirs de qualité à l’adversaire.
Les entraîneurs étaient satisfaits du résultat final en rappelant l’efficacité de chacun des membres de la formation tout au long de la rencontre.
Le seul point négatif de cette rencontre aura, certes, été le manque de discipline des deux équipes qui auront vu rapidement, en ce vendredi soir, les points franc-jeu disparaîtrent. Pour le Turmel, c’était le premier point de ce genre à lui échapper depuis le début de la saison régulière.
Vendredi soir 27 décembre, dans le cadre de la soirée promotionnelle du Temps des Fêtes, la troupe méganticoise accueillait, pour l’occasion, la troupe du Garage Stéphane Turcotte de Saint-Ephrem. Alors qu’on pouvait s’attendre à un spectacle axé sur la rapidité d’exécution, c’est bien plutôt plusieurs séquences où la rudesse a eu son mot à dire avec, comme conséquence, un lot impressionnant de pénalités où, une fois de plus, les deux équipes ont vu les points franc-jeu disparaîtrent rapidement.
Malgré ce style de jeu, le Turmel a pris les devants en inscrivant deux buts dès la période initiale. Yannick Plourde et Nicolas Couture ont procuré cette avance au Turmel. Le but des visiteurs a été inscrit par Samuel Turcotte. À noter aussi, au cours de la période, le superbe repli défensif de William Poulin sur le porteur du disque, Samuel Turcotte est parvenu à lui soutirer le disque sans prendre de pénalité. Ce fut vraiment le jeu défensif marquant de la période.
En deuxième période, le Turmel a accentué son avance en ajoutant un but, celui d’Ulrick Turcotte, assisté d’Anthonin Picard pour ainsi procurer une avance de deux buts au Turmel qui n’aura jamais été inquiété par la suite. Anthonin Picard et Gabriel Rioux ont ajouté les deux derniers buts de la soirée en troisième période.
Une fois de plus, la force de caractère du Turmel a été un point important dans cette victoire d’équipe. Les joueurs ont bien travaillé en unité de cinq, les défenseurs ont été solides et le gardien a fait des arrêts importants qui ont permis à la troupe méganticoise de se sauver avec la victoire. Tout le monde a eu son mot à dire et le travail de chacun a été important et remarqué également des entraîneurs et de la direction.
Le lendemain, le Turmel reprenait l’action sur la route après avoir disposé de Saint-Ephrem la veille, à domicile. La formation du Métal Labonté de Haute-Beauce se retrouvait sur le chemin de la troupe méganticoise en ce samedi soir. Tout le monde, dans l’entourage de l’équipe, s’attendait à un match plutôt difficile alors que certains vétérans manquaient à l’appel et c’était également un deuxième match en deux soirs pour la formation méganticoise qui, il faut bien le mentionner, avait laissé beaucoup d’énergie sur la glace face à Saint-Ephrem.
Les locaux sont les premiers à ouvrir la marque à 6:06, lors d’un avantage numérique, alors que Pierre-Luc Lapointe a lancé les siens en avant. La réplique du Turmel n’a pris que 17 secondes par le bâton d’Ulrick Turcotte assisté de Yannick Plourde et de Charles Campagna. Le Turmel s’est même permis de prendre une avance d’un but, à 7:47, avec Alexis Vachon, sur une passe de Charles Campagna.
En deuxième période, du jeu plus partagé a donné droit à du bon hockey. Nicolas Couture a inscrit le troisième but du Turmel sur un excellent jeu d’Alexis Vachon pour donner une priorité de deux buts à nos portes-couleurs.
En troisième période, les locaux se sont servis de l’avantage numérique pour réduire l’avance du Turmel mais, aussitôt la rondelle remise en jeu, Yannick Plourde redonnait une priorité de deux buts à Lac-Mégantic,  assisté sur la séquence de Benjamin Veilleux et d’Ulrick Turcotte. Avant la fin de la période, à 13:45, les locaux se sont, une fois de plus, approchés à un seul petit but d’écart quand Zackary Tardif est parvenu à tromper la vigilance du portier méganticois pour ramener les deux équipes à ce mince écart. Avec moins de quatre minutes à faire, Charles Campagna est venu placer le match hors de portée pour Haute-Beauce alors qu’il a inscrit le cinquième but du Turmel, en route vers une victoire de 5 à 3. À l’attaque, Nicolas Couture a définitivement connu sa meilleure sortie de la saison, lui qui a été énergique tout au long de la rencontre et a inscrit un but très important. De plus, il faut souligner qu’en l’absence de joueurs réguliers de l’équipe, des joueurs provenant du Junior B et du niveau Midget se sont bien intégrés au groupe de réguliers pour apporter une contribution significative à l’équipe.
Le 4 janvier dernier, c’est avec une formation hypothéquée que le Turmel a débuté cette année 2020 en rendant visite à l’excellente formation de Beauce-Etchemin à l’aréna de Saint-Prosper. Malgré l’absence de deux piliers défensifs en William Poulin et Marc-Olivier Rioux, c’est le Turmel qui sera parvenu à s’inscrire à la marque en premier grâce à Ulrick Turcotte qui inscrivait le but avec 0,5 secondes à faire en première période sur des passes de Charles Campagna et Yannick Plourde qui avait orchestré le jeu dès le départ. C’était donc, dès la période initiale, un match rapide avec peu de hors-jeux bref, intéressant à suivre.
En deuxième période, malgré cet alignement réduit, le Turmel a quand même trouvé le moyen de mieux paraître qu’en première alors que le jeu a été plus partagé mais ce sont toutefois les locaux qui auront été les seuls à s’inscrire à la marque grâce à Charles-Antoine Denis pour créer l’égalité de 1 à 1. Cette deuxième qui aura permis au Turmel d’obtenir quelques bonnes séquences à l’attaque en parvenant à embouteiller la formation de Beauce-Etchemin dans son propre territoire à quelques reprises.
Enfin, en troisième période, un but de Charles Bussière et un autre ajouté par Alexis Vachon ont ouvert la voie à une victoire du Turmel par la marque de 3 à 1 sur Beauce-Etchemin. Cette victoire a été possible grâce à l’excellent travail du gardien Frédéric Gosselin qui a connu une excellente sortie devant le filet de Lac-Mégantic. En plusieurs occasions, il aura été en mesure de littéralement couper l’herbe sous les pieds de ses adversaires et par surcroit, de l’aveu même des entraîneurs, si Frédéric ne connaissait pas un tel match, il est clair que le Turmel ne serait pas sorti avec cette victoire à Saint-Prosper où, pour une rare fois cette saison, la troupe méganticoise aura été dominée. En jetant un coup d’oeil sur l’ensemble de la rencontre opn note une mauvaise performance de l’équipe mais une excellente performance du gardien qui aura permis au Turmel, contre toute attente, de terminer cette rencontre avec une récolte de trois points supplémentaires au classement du circuit.
En conclusion, le Turmel a connu une Période des Fêtes du tonnerre en amassant un impressionnant total de dix points sur une possibilité de douze dans ses quatre derniers matchs. L’excellent travail de quelques joueurs en particulier, sur un plan individuel, aura également contribué aux succès de l’équipe. Frédéric Gosselin, Ulrick Turcotte, Charles Bussière et Yannick Plourde, pour ne nommer que ceux-là, auront porté l’équipe sur leurs épaules au cours de cette séquence. Il est maintenant à souhaiter que la troupe méganticoise puisse continuer sur cette lancée au cours des prochains matchs car il reste encore beaucoup de hockey et de matchs très importants d’ici la fin du calendrier régulier, en février prochain et le classement demeure toujours très serré dans ce dernier droit.
Pour l’étoile offensive, deux joueurs terminent à égalité cette semaine. Tout d’abord, notre premier joueur joue de l’excellent hockey. Il est combatif, il ne se place pratiquement jamais dans une situation compliquée et remplit son rôle à merveille et même, au-delà des attentes. Cette semaine, le travail de Charles Bussière est digne de mention à titre d’étoile offensive. Le deuxième joueur a également été excellent au cours de cette séquence de quatre rencontres. Il a été très impliqué autant offensivement que défensivement et a trouvé une façon d’inscrire de gros buts au cours de ces matchs. Cette semaine, nous ne pouvons pas passer sous silence le travail colossal d’Ulrick Turcotte à titre d’étoile offensive chez le Turmel.
Pour l’étoile défensive, c’était un choix très évident. Ayant accompli tout un boulot devant le filet des siens face à Beauce-Etchemin, nous ne pouvions faire autrement que de souligner la performance magistrale du gardien Frédéric Gosselin, sans qui la victoire n’aurait pas été possible alors qu’il connaissait sa meilleure sortie de la saison face à Beauce-Etchemin. Surtout en troisième période, il est demeuré concentré sur sa tâche et il n’a pas déçu.
Enfin, notre héros obscur a fait beaucoup de bonnes choses sur la glace. Il a été également très impliqué, il a été constant dans ses efforts, énergique quand il le fallait et surtout, un bon leader à sa façon. De plus, il a ajouté quelques points à sa fiche personnelle. Nous voulons donc, cette semaine, souligner le travail de Yannick Plourde à titre de héros obscur.
Le Turmel reprend l’action pour une séquence de deux matchs à domicile le vendredi 17 janvier prochain alors que la formation de Beauce-Etchemin sera de passage au CSM à compter de 20h30. Le vendredi suivant, 24 janvier, le Turmel accueillera, toujours au CSM, la formation du Garage Stéphane Turcotte de Saint-Ephrem également à compter de 20h30. Enfin, le lendemain, 25 janvier, le Turmel visitera le Beauce Mitsubishi de Saint-Georges à 20h30. Voici donc les prochains rendez-vous de votre équipe auxquels vous êtes invités. Venez encourager votre équipe junior qui amorcera alors le dernier droit de son calendrier régulier. ( Source: Serge Lacroix )