Des améliorations et du nouveau au Parc du Mont-Mégantic

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M Pierre Dufour, et la vice-présidente à l’exploitation des parcs nationaux de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), Mme Catherine Grenier, ont annoncé, le 2 juillet dernier, des investissements de 5,4M$ pour mettre en valeur le sommet au parc national du Mont-Mégantic et finaliser l’agrandissement du camping du secteur Franceville.

Reconnu comme un lieu unique de convergence entre le plein air et l’astronomie, le parc national du Mont-Mégantic tend toujours à se rapprocher des étoiles. Il est ainsi apparu naturel de mettre en valeur son sommet. Une somme de 4,4 M$ sera investie pour développer des projets en ce sens avec l’aménagement du premier refuge gardé à plus de 1000 m d’altitude au Québec, la création d’un parcours de luge avec un dénivelé de 400 m sur 5 km et la bonification de la plus belle terrasse d’observation des étoiles dont la capacité passera de 100 à 200 personnes.

Dans la foulée du projet de bonification de l’offre de camping au parc national du Mont-Mégantic, un investissement de 1,01M$ permettra de finaliser l’agrandissement du camping du secteur de Franceville avec l’ajout de 35 emplacements. Ils seront disponibles pour la réservation à l’été 2020. L’ajout d’unités d’hébergement se révèle en effet essentiel afin de soutenir la croissance élevée des visiteurs québécois et étrangers dans ce parc national.

Pour le ministre Dufour, cette annonce attendue démontre l’importance que son gouvernement donne aux parcs nationaux: « Quand vient le temps de parler budgets pour nos ministères avec le ministre des Finances, c’est toujours un exercice au cours duquel nous devons justifier nos investissement. Au total, 70 millions de dollars seront injectés dans différents parcs de la province dont 5,4 millions ici, au Mont-Mégantic. Sa situation et sa mission en font, il faut le dire, une destination de calibre international pour une clientèle qui veut profiter de la première Réserve de ciel étoilé de l’Amérique du Nord. Outre le refuge à 1 000 mètres, une première mondiale, nous allons aussi bonifier l’offre hivernale avec une descente de 5 km en luge. Voilà pourquoi il nous apparaissait important de soutenir à la fois l’offre d’hébergement au camping du secteur Franceville et au sommet, l’offre d’activités estivales et hivernales. »

Mme Grenier, pour sa part, célébrait l’aboutissement d’un projet majeur: « Quand on travaille avec l’équipe du Mont-Mégantic sur un projet de cette envergure et qu’on le voit se réaliser, c’est un grand jour. Nous avons la plus belle réserve de ciel étoilé du monde et nous voulons que vous puissiez en profiter. En plus des annonces faites aujourd’hui, je signalerai que nous allons ajouter à l’observatoire populaire un télescope avec un miroir d’un mètre pour donner aux visiteurs une expérience inégalée. »

M François Jacques, député de Mégantic, parlait d’un joyau dont on peut être fiers: « Avec cette nouvelle, on commence bien le mois de juillet. Ces ajouts vont très certainement faire rayonner encore plus notre région. J’aimerais souligner le travail du Comité du Massif du Mont-Mégantic sur lequel siègent des élus des municipalités des deux MRC. J’invite tout le monde à découvrir ou redécouvrir le Parc du Mont-Mégantic. »

À noter qu’en ce qui concerne le refuge à mille mètres, il pourra accueillir 16 personnes à la fois avec les commodités et un café-resto sur place. Selon les échéanciers, cette partie du projet sera terminée en 2022, de même que la piste de luge et les emplacements du Camping Franceville seront disponibles dès l’an prochain.

Et, en terminant, les invités d’honneur de cette annonce ont pu visionner le film « Émergence » qui prend l’affiche à l’AstroLab et ils se sont tous dit très impressionnés par la qualité de cette présentation. ( Sur notre photo: Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Catherine Grenier, vice-présidente à l’exploitation des parcs nationaux de la Sépaq, Nathael Bergeron, directrice du parc national du Mont-Mégantic, François Jacques, député de Mégantic )