Candidate du PQ

Le 24 août dernier, les membres du Parti Québécois de la circonscription de Mégantic ont élu Gloriane Blais par acclamation à titre de candidate de la formation politique en vue des élections générales du premier octobre prochain.

Deux autres aspirants candidats avaient aussi réclamé un bulletin de candidature, mais ces membres ont choisi de se rallier derrière Gloriane Blais. La
vice-présidente du Parti Québécois de Mégantic, Mme Madeleine Smith, soulignait: « Notre processus d’investiture aura permis de démontrer la grande démocratie au sein du Parti Québécois et de
témoigner de l’enthousiasme des militantes et des militants au sein de notre formation politique. Les membres se sont exprimés et ont choisi une personne déterminée, passionnée de défendre les intérêts des électrices et des électeurs de la circonscription, une personne qui, par sa
persévérance, attire le respect et la considération. »

Mme Blais s’adressait aux membres présents avec elle au local électoral du Parti Québécois de Mégantic: « Je suis très fière de poursuivre notre chemin vers l’indépendance du Québec. Faire du Québec un pays est ma principale source de motivation pour agir en politique et c’est le plus beau legs à s’offrir et à offrir aux générations futures. Croire en nous nous permettra de
détenir tous les leviers pour faire prospérer notre nation tant économiquement que socialement. Notre chef Jean-François Lisée nous propose de marcher sur un chemin sans détours, et ce, afin d’arriver à notre émancipation collective dans peu d’années. Dès le 2 octobre prochain, nous
aurons enfin les moyens et la conviction d’informer les citoyens des nombreux avantages de faire du Québec un pays; notamment, participer dans peu de temps au concert des nations, à des tables internationales comme les Nations Unies. Ici, dans la circonscription de Mégantic, il est dorénavant fort possible pour le Parti Québécois de gagner. Une majorité d’électeurs souverainistes l’a prouvé dans la circonscription remodelée lors de la dernière consultation populaire. Élevons-nous tous ensemble, par l’indépendance du Québec et la social-démocratie. » ( Source: Jacques Gagnon )