Bravo champion!

Notre ministre fédéral des Transports investit dans la sensibilisation puisque la sécurité ferroviaire, faut croire, c’est du ressort de la population, pas des compagnies de chemin de fer.

Mon cher Garneau, quand j’ai lu, ce matin, que vous investissiez « (…) 225 330$ afin d’éduquer et de sensibiliser les collectivités au sujet de la sécurité ferroviaire et de transport sécuritaire de marchandises dangereuses au Canada. », je me suis posé une question : « C’est quoi l’affaire?

Donc, l’Association canadienne de l’industrie de la chimie recevra 219 750$ sur trois ans pour son Initiative réputée de sensibilisation de la collectivité et d’intervention d’urgence en matière de transport de renommée mondiale pour, lisez bien…

  • construire un nouveau train de sécurité TRANSCAER, c’est-à-dire, un wagon-citerne qui sera converti en salle de classe sur roues dans le but de former les intervenants d’urgence;
  • développer des outils de formation avancées, y compris des outils éducatifs de réalité virtuelle qui permettront  une formation et une éducation de pointe, dans les communautés les plus éloignées;
  • – offrir, à l’aide de ces outils, une série de séances de formation partout au Canada aux collectivités et aux intervenants d’urgence.

Jusqu’ici, ça me fait une belle jambe…

Et, Safe Rails Communities inc recevra 5 580$ sur trois ans pour:

  • continuer de faire la promotion à l’échelle pancanadienne des ressources de sa trousse d’outils sur la sécurité ferroviaire, sensibiliser le public à la sécurité ferroviaire et distribuer des ressources sur papier aux collectivités autochtones qui les demandent;
  • mettre les ressources de sa trousse d’outils sur la sécurité ferroviaire à la disposition des Canadiens au moyen de sensibilisation communautaire, de messages d’intérêt public et de la création et de la distribution de documents de ressources éducatives.

Vous sentez-vous plus en sécurité face au transport de matières dangereuses par train? À lire le communiqué, les accidents qui se multiplient un peu partout en Amérique du Nord sont la responsabilité, en bout de ligne, de la population. On va vous sensibiliser au transport ferroviaire, offrir des formations au personnel d’urgence et vous faire visionner des messages d’intérêt public. Le ministre pense qu’il vient de bien dépenser un quart de million de dollars sur trois ans. FOUTAISE! Cet argent devrait plutôt être investi dans l’ajout d’inspecteurs pour rendre le transport sécuritaire.

Ce n’est pas parce que nous allons, comme population, être SENSIBILISÉS au transport de matières dangereuses que les compagnies de chemin de fer vont arrêter de nous rire en pleine face en étant pingres sur la sécurité pour engranger un maximum de profits pour leurs actionnaires.

M Garneau déclarait, à la fin du communiqué: « Un réseau de transport sûr et sécuritaire est importants pour l’économie et les collectivités canadiennes. Cet investissement contribuera à améliorer les outils éducatifs et les mesures de sensibilisation visant à aider les régions mal desservies au pays. »

Je répète ma question: « C’est quoi l’affaire? » C’est du niaisage de politicien pas à peu près. N’oubliez pas que certains ont l’art de faire dévier les débats, vous en avez ici un exemple patent!