Barrette égale despote?

Lors de l’étude des crédits de son ministère, on a bien senti que Gaétan Barrette se pense au-dessus de tout.

Depuis qu’il est ministre, il a amorcé une réforme qui ne fait pas du tout l’unanimité, même s’il croit que c’est le cas. On l’a vu démolir par petits pans un système que nous avons mis quelques décennies à mettre en place. Au lieu d’améliorer ce qui existe, il a « vargé dans le tas ». Résultat: contrairement à ce qu’il ose prétendre, tout ne va pas si bien dans le système de santé. On grogne de partout mais il faut faire attention, le ministre a la mèche courte et les actions promptes.

Quelques exemples de son omnipotence?

Avez-vous remarqué que chaque fois qu’il y a un reportage sur le système de santé, les journalistes ne peuvent parler à personne d’autre que M le Ministre?

Quand il a fermé le bureau des infirmières cliniciennes de Québec, il a annoncé, peu après, la création de super cliniques au Québec. L’impression qu’on a eu c’est qu’il déteste les idées qui ne viennent pas de lui.

Il coupe 1,8 millions aux services à domicile dans la région de Montréal, les bénéficiaires perdent de précieuses heures d’aide à domicile. Interviewé par Patrice Roy à Radio-Canada, il défend sa décision en disant que non, il n’y a aucun effet à ces coupures. En d’autres mots, qu’ils travaillent donc plus avec moins, c’est tout.

J’en ai ma claque de ce personnage qui se prend pour Dieu en personne et qui ne fait qu’imposer ses vues personnelles en balayent du revers de la main tout ce qui ne fait pas son affaire. Quand est-ce qu’on lui dit: « Hey! T’es dehors! »