Au pays des licornes…

Nos politiciens nous prennent pour des cons ou quoi?

On reproche souvent à notre Premier Ministre canadien de porter des lunettes roses. C’est normal, il vit au pays des licornes. Dans ce merveilleux pays, on voyage beaucoup, on fait des tonnes de selfies et on laisse aux autres le soin de gérer les affaires du pays. C’est bien trop ennuyeux de se présenter à la Chambre des Communes pour la période des questions. Bien non, c’est beaucoup plus important de demander aux Eskimos d’Edmonton de changer le nom de leur équipe ( qu’elle porte depuis près d’un siècle ) parce que, semble-t-il, cela offusque quelques autochtones. C’est beaucoup plus important de se promener partout au pays pour offrir ses excuses à l’un et à l’autre. Et surtout, c’est très important d’inonder les médias de communiqués dans lesquels le Premier Ministre souligne l’anniversaire de l’une ou l’autre des religions et des communautés présentes au pays. Me semble qu’on l’a élu pour diriger le pays, pas pour se promener à nos frais et s’excuser de tout partout.

Et quand vient le temps de rire du monde, les politiciens n’ont pas leur meilleur. On nous coupe les vivres pendant trois ans et puisque les élections sont maintenant à date fixe, un an avant, on commence tranquillement à inonder le bon peuple de petits cadeaux qui vont devenir de plus en plus gros à mesure que la date fatidique va approcher. Je ne peux que souhaiter que le bon peuple va se rappeler que les Couillard, Barrette et compagnie ont sabré dans les services à la population et tentent présentement de laisser de plus en plus de place au privé. Vous pouvez me croire sur parole mais vous feriez mieux de lire les textes de spécialistes en la matière.

Il se peut que le Parti libéral se fasse botte le c… aux prochaines élections. Il suffira aux autres partis de présenter des candidats de valeur parce que présentement, on peut se poser la question face à ce parti quant à sa capacité de travailler sincèrement pour la population…