9 projets retenus

Le Fonds de développement des parcs éoliens a redistribué un total de 56 860$.

Représentant d’EDF EN Canada, M Félix Destrijker a élaboré sur les parcs éoliens: « Nous en avons deux à St-Robert-Bellarmin, l’un appartenant à EDF avec 40 éoliennes et l’autre de 12 éoliennes dans lequel on trouve une participation à 30% de 16 municipalités de la MRC du Granit. Des redevances sont partagées entre les partenaires du projet communautaire dans la MRC du Granit et une somme de plus de 40 000$ récurrente annuellement va à des projets des municipalités de St-Ludger, Audet, et St-Gédéon. »

Le président d’Énergie du Granit, M André St-Marseille, poursuivait: « Pour la MRC du Granit, nous avons reçu un total de 14 demandes dont 6 ont été retenues. Dans le cas du Parc éolien de St-Robert-Bellarmin, nous avons reçu 5 demandes et trois ont été retenues par le comité de sélection. À noter que depuis la mise en services des parcs éoliens, un total de 876 890$ est retourné aux communautés. »

Quant au maire de St-Robert-Bellarmin, les projets d’éoliennes ont été un facteur positif pour sa municipalité: « Nous sommes très heureux d’avoir ces parc éoliens chez nous. Au fil des ans, notre municipalité ne donnait pas une très bonne perception aux gens d’ailleurs mais avec ces projets et leurs retombées, nous sommes mieux vus et acceptés.  Nous investissons cette année 2,2 millions pour réparer nos infrastructures d’égout et nous allons faire des travaux majeurs dans le Rang 12. Tout le monde profite de cette manne. Et, en passant, récemment Ricardo Larrivée est venu faire un tour chez nous pour visiter des érablières. Je vais juste apporter une petite correction à ses propos. Ce ne sont pas un million d’entailles que nous avons mais bien 1,5 million. C’est quelque chose! »

À partir du Fonds en provenance du parc communautaire, la Municipalité de Frontenac recevra 2 500$ pour des travaux de revitalisation du parc de jeux municipal. Tous les modules de jeux pour les 5-12 ans, sauf un, seront remplacés. Des travaux sont en cours pour changer le paillis, améliorer le drainage et construire un grand carré de sable. À noter que le camp de jour de Frontenac a accueilli 90 enfants l’été dernier et qu’en 2016, on comptait 53 nouveaux arrivants, plusieurs jeunes familles.

Avec un montant de 360$, la Municipalité de Marston installera des bancs aux abords du sentier pédestre alors qu’avec une subvention de 2 000$, le Comité de développement de Milan mettra en branle son projet de Sentier des Écossais qui mènera le visiteur de Milan à Hampden ou Stornoway en balado-découverte pour en apprendre plus sur l’histoire de la colonisation écossaise et de Donald Morrisson à parti de 18 points d’intérêts.

L’Association touristique et culturelle de Piopolis, pour sa part, recevra un montant de 2 500$ pour l’installation d’une thermo-pompe qui permettra de rafraîchir les lieux, particulièrement le Musé Laurier-Gauthier situé au deuxième étage du centre communautaire.

L’OTJ de St-Romain se voit remettre 2 500$ pour l’amélioration de l’acoustique de la plateforme multisports alors qu’un montant de 3 000$ ira à l’achat de modules de jeux pour les 5-12 ans au parc de l’OTJ de St-Samuel Station.

Quant aux montants en provenance du Parc Éolien St-Robert-Bellarmin, la Municipalité de St-Gédéon recevra un montant de 4 000$ pour permettre aux personnes à mobilité réduite d’avoir accès au parc municipal. La Municipalité de St-Robert reçoit 35 000$ qui iront à la valorisation du terrain des loisirs, particulièrement la patinoire et le deck hockey.

Finalement, le Conseil d’Établissement de l’école d’Audet reçoit 5 000$ pour son projet de serre. Il s’agit de bâtir une serre sur le terrain de l’école, serre dans laquelle les élèves feront pousser des plantes. L’objectif pédagogique de ce projet est de sensibiliser les enfants à la culture, sachant entre autre chose, que lorsqu’ils intégreront la polyvalente Montignac, ils auront aussi accès à un jardin. En automne, ils feront pousser des légumes et on fermera l’installation durant les mois d’hiver. Au printemps, ils verront à la culture de fleurs qui seront ensuite remises à la municipalité pour fleurir le village.