2 en 3

Le weekend dernier, les trois équipes des Béliers étaient en action. Les juvéniles ont débuté la fin de semaine vendredi en affrontant les Barons du Séminaire de Sherbrooke, tandis que les cadets recevaient les Harfangs du Triolet dimanche, suivi des benjamins qui semesuraient à l’Express du Collège St-Charles Garnier de Québec.

Tout d’abord, les juvéniles se sont rendus à Sherbrooke vendredi pour affronter les Barons du Séminaire de Sherbrooke. « Nous étions prêts pour ce match » a souligné l’entraîneur-chef Patrick Caron. Le premier touché a été marqué sur une belle passe du quart-arrière Félix Lapierre à Jason Boulanger. Au deuxième quart, Steve Bolo Mboumoua a couru sur une distance de 50 verges pour réduire le score à 7 points. Les Béliers se sont bien défendus en première demie. Un touché refusé aux Béliers et un touché rapide pour les Barons tout de suite après cette décision arbitraire, a coupé les jambes des hommes de Coach Caron. Les Béliers tiraient de l’arrière 28-14 après une demie.

« Nous avons fait quelques erreurs qui nous ont coûté cher, mais dans l’ensemble, je suis satisfait de notre match. » a révélé l’entraîneur-chef Caron. « Mes joueurs m’ont impressionné en début de match. La blessure de Jean-David Beaudry nous a fait mal en deuxième demie. Le résultat aurait peut-être été différent, mais s’est terminé 50-16 pour les Barons. Nous allons nous ressaisir pour les prochaines parties! Mais je dois tirer mon chapeau au Séminaire qui a une très bonne équipe cette saison. » a ajouté Coach Caron. Il reste deux parties au calendrier régulier pour assurer les Béliers d’un bon positionnement dans les séries.

La partie des cadets contre le Triolet mettait en vedette les deux meilleures équipes de la saison et le spectacle a été à la hauteur des attentes. Depuis le début de la saison, les Béliers ont gagné tous leurs matchs très facilement.  Dimanche, les entraîneurs savaient que ça allait être beaucoup plus de travail et de concentration pour cette partie contre les Harfangs. Chaque équipe avait trois victoires et aucune défaite.

Dès le botté d’envoi des Harfangs, Tristan Bédard a attrapé le ballon et a couru 80 verges jusqu’à la zone des buts. Avec seulement 15 secondes jouées, les Béliers menaient 6-0 car le converti a été raté.  À 2:51 de la fin du premier quart, Jeffrey Lacasse a intercepté une passe et les Béliers ont pu reprendre le centre du terrain. Avec 34 secondes à faire à ce quart, le quart-arrière Antoine Cloutier-Bolduc a lancé une passe parfaite à Jeffrey Lacasse qui a marqué un autre touché pour les Béliers. C’était 12-0 après un quart.

Au deuxième quart, à 5:33, les Harfangs ont eéalisé un touché et ont réussi leur converti, rétrécissant la marque à 12-7. Puis avec 4:52 à faire à la première demie, le quart-arrière Cloutier-Bolduc a fait une passe latérale à Jeffrey Lacasse qui a couru 65 verges jusque dans la zone payante. Le converti de deux points a été raté. Après une demie, les Béliers de Coach Thibault menaient 18 à 7 sur les Harfangs.

Au troisième quart, les Harfangs se sont bien défendus. Après avoir intercepté une passe des Béliers, l’équipe du Triolet a fait quelques essais, mais la défensive des Béliers a bien bloqué leur attaque.  Par contre, dès les premières secondes du quatrième quart, les Harfangs ont marqué un touché, mais ont raté le converti de deux points. L’écart était alors de 5 points seulement. Vers la fin de la partie, alors que les Harfangs tentaient de remonter vers la zone payante, Louca Fortin a intercepté une passe du Triolet et donné l’assurance de gagner aux Béliers. Marque finale: 18-13 pour les Béliers.

« Nous avons fait preuve d’opportunisme en réussissant des gros jeux payants et notre défensive nous a sorti du pétrin alors que l’attaque a connu un 3ème  quart horrible. Le Triolet a passé le troisième quart dans notre zone. Beaucoup de joueurs ont passé la majorité du temps sur le terrain, jouant en attaque et en défensive. Je suis très satisfait de la tenue de notre équipe. Nos joueurs ont été très disciplinés et la défensive a été très physique en stoppant l’adversaire sur plusieurs quatrièmes essais. Finalement, l’attaque a produit des points à des moments opportuns. » confiait l’entraîneur-chef des cadets, Yannick Thibault.

Dimanche après-midi, dans le cadre des parties de la RSEQ Québec-Chaudière-Appalaches, les benjamins de Montignac accueillaient l’Express du Collège St-Charles Garnier de Québec, une équipe que les entraîneurs des Béliers ne connaissaient pas.

Au premier quart, aucun touché n’a été marqué. Les deux équipes s’étudiaient. Par contre, au deuxième quart, les Béliers se sont mis en marche. À 10:41, le quart-arrière Antoine Thibault a fait une superbe passe à Médrick Vallée qui a marqué un touché.  Le botté de converti, bon pour deux points au niveau benjamin, a été réussi par Antoine Thibault. 8-0 Béliers après une demie.

Au troisième quart, l’Express a essayé autant qu’ils pouvaient, jouant dans la zone adverse pour plusieurs jeux, jusqu’à 1:43, quand Thomas Paré a effectué une longue course de 80 verges jusque dans la zone des buts. Antoine Thibault a réussi le converti. Les Béliers menaient 16-0. Puis à 10:26 du quatrième quart, Antoine Thibault a, une fois de plus, fait une passe à Médrick Vallée. Il a couru sur une distance de 54 verges pour marquer un autre touché pour les Béliers. Le converti a été réussi par Antoine Thibault. 24-0 Béliers. Avec 6:03 à faire à la partie, Raphaël Blais a couru 30 verges pour marquer le cinquième touché des Béliers. Marque finale: 30-0 en faveur des Béliers de Coach Thibault.

« La partie benjamine a été plus serrée que ne l’indique le pointage. Nous avons passé la majorité de la première demie dans la zone adverse mais nous avons manqué de finition. Notre défense a réussi trois revirements et nous a offert de bonnes positions sur le terrain. Les joueurs ont été disciplinés et c’était une belle partie pour notre attaque qui a explosé en deuxième demie avec 3 touchés. » a conclu Coach Thibault.

Les cadets seront sur la route, exceptionnellement ce jeudi 10 octobre à 19h, pour affronter les Sénateurs du Collège St-Bernard à Drummondville. La seule partie qui se tiendra à la Polyvalente Montignac sera celle des juvéniles qui recevront l’École secondaire de Mortagne de Boucherville, ce vendredi 11 octobre à 17h sous les projecteurs. Finalement, le dimanche 13 octobre à 10h, les benjamins se rendent au terrain Gérard-Chiquette pour y affronter la Polyvalente de Charlesbourg. ( Source : Anne-Julie Hallée )